Après l’annulation de leur combat par Kaaris, Booba n’en restera pas là !

Paris (© 2019 Afriquinfos)-  L’Octogone n’aura peut-être plus lieu.  Le combat MMA qui devait opposer le 30 novembre prochain en Suisse les deux meilleurs ennemis du rap français connait un nouveau rebondissement.  L’un des protagonistes, Kaaris a annoncé qu’il désistait. Pas du goût de son grand rival, Booba qui laisse entendre qu’il était impossible que le combat soit annulé.

Depuis plusieurs mois, ils se défiaient par réseaux sociaux interposés et après moult reports et interdiction de combat dans certains pays, une date était enfin connue. Le 30 novembre 2019, le « Duc de Boulogne » et le « Dozo », devaient s’affronter dans l’Octogone sous l’égide du SHC, une fédération suisse de MMA en charge de l’organisation. Sauf que le jeudi 19 septembre dernier quelques deux mois avant l’évènement, dans une interview accordée à L’équipe, Kaaris, le rappeur d’origine ivoirienne annonce qu’il ne sera plus : « J’ai décidé de mettre un terme à cette mascarade », a-t-il déclaré. Il justifie sa décision par le fait que le combat qui devait être sera désormais privé, expliquant qu’il n’avait pas signé pour un événement privé, qu’il dénonce comme étant un « guet-apens« .

Comme on pouvait s’y attendre, la réaction de Booba ne s’est pas fait attendre. Elie Yaffa de son vrai nom, a aussitôt brandi les clauses du combat qui selon lui, empêchait son adversaire d’abandonner l’Octogone. En cas d’abandon, Kaaris devra payer 300 000 euros au SHC.  

Dans un communiqué servant de droit de réponse la Fédération suisse a quant à elle indiqué « Les faits tels qu’ils se sont déroulés démontrent de façon évidente que M. Gnakouri (Kaaris) n’a jamais eu l’intention d’honorer l’événement SHC XIII de sa présence et de remplir ainsi ses obligations contractuelles contrairement à M. Yaffa (Booba) qui, tout au long des négociations, mais aussi de la phase préparatoire, a fait preuve de bonne volonté, manifestant un comportement exemplaire ainsi qu’une réelle implication notamment dans sa préparation sportive ». Aussi SHC a fait savoir qu’elle a décidé « de faire valoir [ses] droits auprès de M. Gnakouri (Kaaris) ». Kaaris pourra-t-il se défaire de son contrat et éviter le combat tant attendu par leurs milliers de fans ? le prochain épisode de ce feuilleton qui dure depuis plusieurs mois nous le dira. En attendant les deux bad boys du rap français s’échangent des bons mots sur les réseaux sociaux.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés