CAN 2021: A 5 mois de la compétition et au Jour-J du tirage au sort, le Cameroun est-il prêt? 

Yaoundé (© 2021 Afriquinfos) – C’est ce mardi 17 août que se tient au Palais des Congrès de Yaoundé le tirage au sort de la CAN 2021 qu’abrite le Cameroun à compter du 9 janvier prochain. Plus que 5 mois donc avant la messe du football continental, et pourtant la sérénité n’est toujours pas au rendez-vous en raison notamment du retard pour la livraison de certaines infrastructures. Le gouvernement camerounais se veut malgré tout rassurant.  

Le compte à rebours pour l’édition camerounaise de la Coupe d’Afrique des Nations de Football est plus que jamais lancé avec la tenue ce mardi du tirage au sort. Les autorités politiques et sportives du pays hôte ne manquent aucune occasion pour rassurer sur le bon niveau des préparatifs.

La quasi finalisation des travaux du stade du Complexe Olembé qui doit accueillir le match d’ouverture de la compétition, serait selon elles, le signe que tout va pour le mieux. Mais pour de nombreux observateurs locaux ce serait l’arbre qui cacherait la forêt. L’organisation du CHAN en début d’année avec plus ou moins de réussite, n’a pas mis un terme aux rumeurs de relocalisation de la CAN.

En effet, pendant que fin juillet, Narcisse Mouele Kombi, le ministre des sports camerounais, se félicitait de l’achèvement de la pose des tourniquets à l’entrée principale et de la reprise de la pose des panneaux de couleurs rouge, bleu, vert, orange et jaune sur le pourtour extérieur de l’enceinte, symbolisant les écailles de pangolin, un petit mammifère très cher aux Camerounais, d’autres observateurs s’inquiétaient de la livraison du parc hôtelier à Garoua (Nord) et Bafoussam (Ouest) et certaines infrastructures routières à Douala, la capitale économique du pays.

Au-delà de l’incertitude que suscite l’achèvement des travaux, c’est une vive polémique qui prévaut au pays de Paul Biya sur le coût des différents travaux. Le complexe sportif d’Olembé à lui seul aurait coûté 163 milliards de francs CFA, soit environ 250 millions d’euros. Un gouffre financier pour certains.

Mais n’empêche, la CAF assure que la compétition se tiendra bien au Cameroun du 9 janvier au 6 février 2022. « Le Cameroun est prêt pour l’accueil de la CAN », a assuré M. Mouele Kombi, ajoutant que son organisation était un acquis irréversible.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés