Un étudiant camerounais contracte et guérit du Coronavirus en Chine

Jingzhou (© 2020 Afriquinfos)- Alors que la situation est toujours aussi inquiétante en Chine malgré un troisième jour de suite avec une baisse des contaminations, voilà une nouvelle qui devait redonner le sourire aux milliers de médecins mobilisés à travers le monde contre le COVID-19. Un étudiant camerounais, premier africain à avoir contracté le virus en est guéri après des traitements.

Alors que le nombre de morts du Coronavirus s’élève désormais à quelques 1700 victimes et que plus 70 000 personnes sont contaminées, le corps médical peut se féliciter de petites victoires. Déjà la baisse du nombre de nouvelles contaminations mais aussi la guérison d’un jeune étudiant camerounais.Kem Senou Pavel Daryl, c’est son nom, agé de 21 ans et inscrit à l’université de Jingzhou, il est le premier Africain vivant en Chine à avoir contracté le virus mais aussi le premier à en guérir.  

Souffrant de fièvre, d’une toux sèche et de symptômes, il s’est rendu à l’hôpital où il a été diagnostiqué porteur du Coronavirus. Abattu en pensant déjà à sa mort, le jeune camerounais ne voulant en aucun cas être rapatrié dans son pays. «  Je ne voulais pas ramener quoiqu’il arrive la maladie en Afrique » a-t-il confié depuis son lit où il se remet désormais de la grippe mortel.

Avant sa guérison, il aura subi une mise en quarantaine dans un hôpital chinois local. Il a été soigné avec des antibiotiques et des médicaments généralement utilisés pour traiter les patients atteints du VIH. Après deux semaines de soins, Kem Senou Pavel Daryl a commencé à montrer des signes positifs de rétablissement. Après un passage au scanner, il n’a montré aucune trace de la maladie. Il est devenu la première personne africaine connue comme étant infectée par le coronavirus mortel et le premier à se rétablir. Un motif d’espoir pour les milliers d’autres malades encore alités et luttant contre la maladie.  

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés