Moins de spectateurs en 2011, mais spectacle assuré

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture
(© 2011 Afriquinfos), Moment fort durant le concert-anniversaire de King Mensah: son duo avec Daniel Sagbohan (à droite).

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Le 25 décembre 2010, King Mensah avait rempli à quelques milliers de places près le stade de Kégué, célèbre jusque-là dans le monde pour avoir abrité divers exploits des Eperviers du Togo, efforts inattendus qui les avaient menés au Mondial 2006. Ce jour de Noël 2011, l’artiste Mensah a une nouvelle fois relevé le défi d’organiser un géant spectacle à Lomé, mais le public n’a plus répondu en masse au rendez-vous de Kégué que l’artiste veut annuel, dorénavant.

Pour souffler sur scène ses quinze ans de carrière, Papavi Mensah a convié dans l’antre des Eperviers togolais quatorze artistes ; essentiellement des coqueluches de l’heure du show-biz musical en République togolaise. Devant environ 15.000mélomanes, Sir T, Amen Viana, Finiki, le groupe « Djeliba », Olibig et leur doyenne Monia Tchangaï auront été, durant ce spectacle du 25 décembre, les hôtes du “King” vainqueurs à l’applaudimètre.

King Mensah hier et aujourd’hui

- Advertisement -

 

A la grande joie de ses fans, le “Roi” Mensah a célébré ses quinze ans de vie musicale au Togo, en Afrique et dans le monde en les replongeant dans le répertoire riche des six albums qui ornent sa discographie. Six galettes musicales qui ont rapporté à ce musicien de 40 ans diverses distinctions honorifiques dont deux « African Kora Music Awards » (en 2000 et 2004, en Afrique du Sud), dans la catégorie « musique traditionnelle ». En tout et pour tout, accompagné des musiciens de son groupe fétiche « Fafa Neva », King Mensah a presté sur vingt-deux chansons (reprises en chœur les unes plus que les autres), en l’espace de deux heures et demie de son show spécial.

La célèbre artiste camerounaise Queen Eteme qui a assuré à plusieurs reprises des chœurs sur des albums de King Mensah a apporté un cachet vocal spécial à ce live du jour de Noël, en s’invitant parmi les choristes de ce 25 décembre. Cette promenade musicale a été inaugurée avec le célèbre « Mifon » et s’est clôturée avec « Agnigban » qui annonce le septième opus dans la carrière du “Roi” Mensah, percussionniste-comédien, créateur d’un orphelinat à vingt kilomètres au sud de Lomé.

L’instant phare des prestations de Papavi Mensah ce 25 décembre 2011 fut sans conteste l’exécution en live du morceau « Dododo dan dan dan » avec la complicité et la maestria inégalée de son aîné et grande star de la chanson au Bénin, Danialou Sagbohan.

La grande famille des artistes du Togo ainsi que les membres de l’écurie “King Mensah”, durant cette longue soirée musicale, ne sont pas restées insensibles à la célébration du parcours musical du double vainqueur des « Kora awards ». Les uns lui ont offert un géant gâteau d’anniversaire, les autres des présents symboliques. Le célèbre duo musical togolais « Toofan » a glissé dans cette kyrielle de surprises réservées au chanteur et auto-producteur Mensah une improvisation scénique sur son tube « Consommez ». Le public du jour composé essentiellement de jeunes en a redemandé.

 

Afriquinfos