Plongée dans le monde peu connu de la mode au Sud-Soudan

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Prague (© 2022 Afriquinfos)- Agée seulement de 17 ans et originaire du Sud Soudan, Majda John Peter vient de remporter la 39e édition du prestigieux concours Elite Model Look of the Year.

Première Sud-Soudanaise à gagner la très prestigieuse compétition, la native de Bentiu, une région du nord du Soudan du Sud ravagée par la guerre civile, fait ainsi une entrée fulgurante dans le milieu de la mode avec, dans la foulée de sa victoire, des premiers défilés à la fashion week de Paris, fin septembre, et une première couverture de magazine, celle du Vogue Czechoslovakia.

« Les rêves comptent ! A toute personne dans le monde : n’arrêtez jamais de rêver. » C’est le message que Majda John Peter.

Son succès vient confirmer une tendance : l’attrait exercé ces dernières années par la beauté des mannequins sud-soudanaises, au sein d’une industrie longtemps dominée par des critères esthétiques européens. Peau noire…

- Advertisement -

Outre Majda John Peter, une autre jeune femme a su donner une renommée au mannequinat au Sud Soudan. Il s’agit de Athiec Chol Malel. Cette dernière a débuté sa carrière de mannequin tout en s’inspirant de top models tels que Naomi Campbell et Alek Wek.

Le Soudan sud est victime de multiples guerres civiles durant pratiquement toute la deuxième moitié du XXème siècle10. Ravagé par différents coup d’états, conflits religieux, famines et exodes de population, en 2011 le pays gagne son indépendance. Une nouvelle guerre civile éclate en 2013 dans un pays politiquement et ethniquement divisé en deux. Ce conflit a tué quelque 400 000 personnes et déplacé environ un tiers des 12 millions d’habitants.

Vignikpo Akpéné