Pierre Semengue installé à la présidence de la ligue de football professionnel

Afriquinfos Editeur
4 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

"J'ai la lourde charge de mettre sur pied une structure qui n'existe que sur du papier. Il s'agit de traduire une idée en un fait. Nous avons donc un impératif, le football camerounais doit retrouver ses lettres de noblesse", a déclaré face à la presse, le président de la LFP.

Le rôle de Pierre Semengue consiste à mettre en place les structures de la ligue de football professionnelle, indispensable au développement du football local. Les joueurs étant les pièces maîtresses de cet édifice.

- Advertisement -

Nommé le 25 juillet, le général d'armée en semi retraite depuis mars promet de l'ordre dans le football camerounais.

"La discipline dans le football camerounais sera mon principal chantier. On ne peut rien faire sans discipline. Très souvent, l'indiscipline est à l'origine de tous les dérapages. C'est une mission pour laquelle j'apporterai tout mon savoir faire. La discipline doit régner dans le football à tout prix, et à tous les prix", a-t-il prévenu.

En outre, la rigueur et la transparence dans l'utilisation des fonds devront être une réalité. Aucun bailleur de fonds ne peut injecter des fonds dans une structure où règnent la corruption et la prévarication.

Dans son discours d'installation, le président de la FECAFOOT, Iya Mohammed a qualifié la mise en place de la LPF comme "la matérialisation du projet de modernisation du football camerounais et de l'organisation de son administration". Une oeuvre démarrée en 2006, avec le soutien des experts de la Fédération internationale de football association.

L'avènement de la ligue de football professionnel est ainsi le résultat de larges concertations menées en 2009, lors du forum national sur le football et les états généraux du sport camerounais, la réforme du championnat national, avec la mise sur pied de l'élite 1 et de l'élite 2, la réduction du nombre de clubs engagés dans les championnats, la mise en application du cahier de charges imposé aux clubs, et la signature des conventions avec des partenaires économiques.

Iya Mohammed a demandé à Pierre Semengue de consolider les relations avec les partenaires existants, et convaincre d'autres, car l'issue de la ligue est conditionnée à ces financements.

Pour Célestine Ketcha, présidente de la Panthère sportive du Ndé, un club de football, "cette ligue de football professionnel a été très bien accueillie. Il était important qu'on professionnalise notre football, qu'on donne plus de chances à nos enfants, pour qu'ils vivent de leur métier, pour que les encadreurs vivent du fruit de leur travail".

"Et avoir un homme de discipline, un homme d'honneur à la tête de cette ligue de football professionnel sera extrêmement bénéfique à toutes les équipes et à tous les autres acteurs qui interviennent dans le domaine du football", a-t-elle poursuivi.

Agé de 76 ans, Pierre Semengue a été dans les années 1990 le président du Tonnerre Kalara club de Yaoundé, équipe de première division reléguée en deuxième division.

Il a également présidé la Ligue nationale de football, avant de consacrer l'essentiel de son temps aux forces armées camerounaises, qu'il a rejoint après une formation l'Ecole spéciale militaire de Saint Cyr en France, d'où il sort diplômé le 30 juillet 1959.

Au terme de son mandat de 2 ans, Pierre Semengue cédera son poste à un président qui cette fois sera élu par les dirigeants des clubs de première et deuxième division.