A peine le championnat entamé, Eto’o change de nouveau d’entraîneur

Afriquinfos Editeur Vue
2 Min de Lecture

Guus Hiddink aura pratiquement roulé tout le monde dans la farine. Il y a encore quelques jours, le successeur de Roberto Carlos prorogeait d’un an son séjour au Daguestan à la tête du club du riche Suleiman Kerimov. Ce lundi, il a surpris plus d’un en annonçant son départ. La justification de cette démission n’a pas convaincu beaucoup de monde ; car le Néerlandais a laissé entendre que ses joueurs pouvaient se débrouiller sans lui.

Ce changement de coach intervient à un moment où l’Anzhi s’apprête à jouer la Champions League, après avoir échoué aux portes du dernier carré de l’Europa League 2013. Pourtant, jouer la Champions League et y réaliser une performance acceptable fait partie de l’engagement qui lie depuis 2011 Samuel Eto’o à l’Anzhi et qui fait de lui le joueur le mieux payé de l’histoire du ballon rond, avec 20 millions d’euros annuels.

En ce moment, Anzhi où évoluent également quatre autres Africains a du mal à rentrer dans l’édition 2013-2014 du championnat d’élite russe. Quatrième du Mondial 2002 avec la Corée du Sud (une première grande performance pour une équipe nationale asiatique), Guus Hiddink a été pressenti entraîneur du Psg cet été. Il pourrait rebondir à Barcelone après la retraite forcée de Tito Vilanova.   

Afriquinfos