Le Kenya approuve la construction de 30.000 unités de logement

Afriquinfos Editeur 2 Vues
2 Min de Lecture

Selon un communiqué publié à Nairobi à l'issue de cette réunion du cabinet, présidée par le président Uhuru Kenyatta, ces unités seront construites par le plus grand fonds de pension du pays, le National Social Security Fund, sur une exploitation agricole de 1. 000 acres à Mavoko, à environ 20 km à l'est de Nairobi.

"Il s'agit d'un accord de partenariat public-privé (PPP). Un partenaire stratégique sera identifié pour construire les logements et autres installations", indique ce communiqué.

Ce pays d'Afrique de l'Est fait face à une pénurie de logements décents dans la plupart de ses villes et villages. Cette pénurie est actuellement estimée à environ 250.000 unités de logement par an, alors que les compagnies du bâtiment et de promotion immobilière ont le potentiel pour produire 50.000 logements par an.

Le secteur immobilier kenyan, représentant un total de 3,4 milliards de dollars, est l'une des activités les plus lucratives et au développement le plus rapide de ce pays d'Afrique de l'Est.

Les statistiques de l'organisme KNBS indiquent que le conseil municipal de Nairobi, la capitale du pays, approuve en moyenne 320 projets de construction par mois, concernant aussi bien des unités résidentielles que des sites professionnels.

Au total, quelque 15.000 projets de construction en moyenne sont présentés chaque mois au conseil.