Djibouti a maintenu la stabilité économique depuis 2008, selon le FMI

Afriquinfos Editeur 16 Vues
1 Min de Lecture

"L'activité économique s'est intensifiée, alimentée par d'importants flux d'investissement direct étranger (IDE). La croissance du PIB est passée de 4,5% en 2011 à 4,8% en 2012 sous l'effet de l'activité portuaire, du commerce de transit avec l'Éthiopie, des activités de transbordement et du BTP", dit le rapport.

A Djibouti, l'inflation a été ramenée à 3,7 % en 2012 grâce à la stabilisation des prix internationaux des denrées alimentaires et à une baisse des tarifs de l'électricité pour les ménages à faible consommation. Le déficit courant est descendu à 12,3 % du PIB et les réserves internationales de la banque centrale se sont légèrement accrues.

Les principaux défis à relever pour Djibouti restent la lutte contre la précarité, la réduction du chômage et la diversification de l'économie, indique le FMI.

Le rapport du FMI prévoit des perspectives macroéconomiques " favorables" à moyen terme et une croissance du PIB réel d'environ 6% à Djibouti.

Le FMI propose à Djibouti de mener à bien les réformes des finances publiques et de poursuivre les efforts de maîtrise des dépenses non essentielles afin d'assurer la viabilité des finances publiques.