Téléconférence des Chefs d’Etat africains : qu’ont-ils décidé pour riposter conjointement contre le Covid-19 ?

Riposter contre le Covid-19

Riposter contre le Covid-19 | A l’initiative du Chef d’Etat sud-africain, Cyril Ramaphosa, président en exercice de l’Union Africaine (UA), dix(10) Chefs d’Etat et de gouvernement auxquels s’est joint le Président français Emmanuel Macron, le Directeur Général de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus et le  Directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) Dr John Nkengasong, ont pris part à une téléconférence pour échanger sur une réponse commune africaine à apporter à la maladie à coronavirus.  

Outre le président sud-africain, ses homologues du Rwanda, Paul Kagamé, de l’Ethiopie Abiy Ahmed, du Sénégal, Macky Sall, du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta, de la RDC, Felix Tshisekedi, de l’Egypte, Abdel Fattah al-Sissi, du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, du Kenya, Uhura Kenyatta, ont participé à la visioconférence en leur qualité de membres du Bureau des chefs d’État et de gouvernement de l’UA. Le président de la Commission de l’Union, Mahamat Faki a également pris part aux échanges.

Riposter contre le Covid-19 : deuxième téléconférence de suivi du Bureau des chefs d’État

Le président Cyril Ramaphosa de la République d’Afrique du Sud et le président de l’Union africaine (UA) ont convoqué une deuxième téléconférence de suivi du Bureau des chefs d’État et de gouvernement de l’UA, le 3 avril 2020, pour discuter de la réponse africaine à la la pandémie de Covid-19. Les membres du Bureau suivants ont participé à la téléconférence: le président Abdel Fattah al Sisi de la République arabe d’Égypte, le président Ibrahim Boubacar Keita de la République du Mali, le président Uhuru Kenyatta de la République du Kenya et le président Felix Tshisekedi du Parti démocratique République du Congo, ainsi que le président de la Commission de l’Union africaine Moussa Faki Mahamat.

Après les présentations du DG de l’OMS, du Directeur des CDC et du Président de la Commission de l’UA sur leurs initiatives respectives prises  pour faire face à la pandémie du Covid-19, les Chefs d’Etat ont convenu de créer des comités de coordination ministériels continentaux sur la santé, les finances et les transports pour coordonner afin de soutenir la stratégie continentale globale. Il s’agit selon eux de prôner une approche continentale globale et coordonnée et de parler d’une seule voix sur les priorités de l’Afrique.

Conscient de l’impact socioéconomique et politique dévastateur de la pandémie sur les pays africains, le Bureau a réitéré la nécessité d’un soutien rapide et concret promis par le G20 et d’autres partenaires internationaux, dont la Banque mondiale et le Fonds monétaire international. Il est essentiel que ces institutions revoient leurs politiques de décaissement actuelles pour faire preuve de flexibilité et de rapidité, notamment en augmentant la disponibilité des droits de tirage spéciaux (DTS) du FMI.

Des fournitures de sauvetage, notamment des EPI, des masques, des blouses, des respirateurs et d’autres dispositifs de soutien sont nécessaires de toute urgence. Le Bureau a salué l’action rapide coordonnée par le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed et la Fondation Jack Ma pour mobiliser et distribuer, avec le soutien du Programme alimentaire mondial (PAM) et du CDC africain, plus d’un million de tests de diagnostic, six millions de masques et 600 000 EPI articles à tous les États membres de l’Union africaine en moins d’une semaine.

L’initiative du président Français Macron qui après le report du Sommet Afrique-France a émis l’idée d’une action concertée pour  lutter contre le coronavirus a été saluée par le Bureau des Chefs d’Etat de l’UA.

S.B.

Ne ratez pas de nouvelles sur le COVID-19.

Guinée : Les élections et le référendum de nouveaux reportés

L’UA et l’ONU travaillent à réduire la pauvreté et la faim en Afrique

Après Mabélé, Dibango, le Covid-19 arrache à l’Afrique le seul Pape de son foot !

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés