Place de l’Afrique dans les dépenses militaires record mondiales de 2021

L'armement de l'Afrique

Alger (© 2022 Afriquinfos)- Pour la 7ème année consécutive, les dépenses militaires mondiales ont continué de croître.  Selon de nouvelles statistiques sur les dépenses militaires mondiales publiées par l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI), ces dépenses ont atteint un niveau record de 2113 milliards. Si les plus gros dépensiers sont enregistrés du côté des Etats-Unis, de la Russie ou encore de la Chine, l’Afrique n’est pas du reste avec des dépenses militaires en constante hausse du fait de la situation sécuritaire de plus en plus délétère.

Pour un total des dépenses en 2021 estimé à 2113 milliards de Dollars, cinq pays se taillent la part du lion. Les États-Unis, la Chine, l’Inde, le Royaume-Uni et la Russie, cumulent aux eux seuls, 62% de ces dépenses.

En Afrique les dépenses militaires ont également connu une hausse de 1,2 % s’établissant 39,7 milliards. Ces dépenses se repartissent entre l’Afrique subsaharienne (51%) et l’Afrique du Nord (49%). Dans cette dernière région dont les dépenses militaires s’élèvent à 19,6 milliards, de dollars, c’est l’Algérie qui joue les premiers rôles avec 9,1 milliards. Elle la première nation dépensière sur l’ensemble du continent.

En Afrique subsaharienne sont pendant n’est autre que le Nigéria, la première puissance économique d’Afrique a injecté en 2021, 4,5 milliards de dollars pour renforcer son armée. En effet, le pays fait face depuis plusieurs années à un climat sécuritaire délétère, du fait des groupes terroristes Boko Haram et État Islamique en Afrique de l’Ouest (ISWAP) auxquels se sont ajoutés les groupes armés appelés «bandits».

Habitués aux kidnappings de masse, ceux-ci se renforcent grâce à des rançons obtenues auprès des parents des victimes, ou parfois grâce à des collaborations avec les groupes terroristes. Malgré sa promesse de rétablir la situation sécuritaire du pays, le président Muhammadu Buhari qui est en plein deuxième mandat peine à mettre fin à l’insécurité. Cependant, son gouvernement a multiplié les accords d’achats d’équipements militaires, dont le dernier en date a été réalisé auprès des USA pour un montant d’environ 1 milliard $. Sur l’ensemble de la partie subsaharienne du continent ce sont 20, 1 milliards de dollars qui ont été déboursés.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés