L’Afrique via ses compagnies aériennes souhaite accélérer la connectivité entre ses Etats

Dakar (© 2022 Afriquinfos)- La clôture le mardi 13 décembre dernier de la 54ème Assemblée générale annuelle de l’Association des compagnies aériennes d’Afrique (AFRAA), a été marquée par la prise de résolutions. Les compagnies aériennes ont décidé de réduire la bureaucratie et d’accélérer la connectivité sur le continent.

D’ici la prochaine Assemblée générale de l’AFRAA qui se tiendra du 19 au 21 novembre 2023 en Ouganda, ses Etats membres souhaitent une connectivité plus renforcée sur le continent. Les difficultés rencontrées par les passagers pour rallier les capitales africaines entre elles. Une incongruité que veut résorber l’Association comme l’a fait savoir le Secrétaire général de l’AFRAA, Abdourahmane Berthé : ‘’Des participants nous ont dit qu’ils sont allés dans des pays qui sont hors du continent pour venir à Dakar, ce n’est pas normal. C’est justement parce qu’il y a des problèmes de connectivité’’, a-t-il déploré. Cette situation est due au fait que certaines compagnies ne disposent pas de droits de trafic. A cela s’ajoute la non application par plusieurs pays de la Décision de Yamoussoukro sur la libéralisation de l’accès aux marchés du transport aérien en Afrique adopté depuis plus de 40 ans.

Il s’agit désormais de rendre le ciel africain plus ouvert. Pour cela, ‘’la priorité de l’AFRAA sera de réduire la bureaucratie qui gêne la connectivité interafricaine, en invitant également les autorités de régulation à se joindre à nous et partager leurs expériences et créer des parcours pour renforcer les partenariats entre les compagnies aériennes et les starts up’’ a déclaré la Directrice générale de la compagnie Ouganda Airlines, Jennifer Bamuturaki.

Abdourahmane Berthé fait savoir que des démarches sont en cours pour que plus de pays adhèrent à la Décision de Yamoussoukro : ‘’Ce n’est pas un jeu pour nous. Chaque pays doit nous dire qu’il est prêt à appliquer la Décision pour qu’il soit mis sur la liste. Aujourd’hui, avec le lancement de ce projet, nous avons 15 Etats qui se sont engagés à le faire et le nombre va passer à 18 d’ici quelques mois’’, a fait savoir le SG de l’AFRAA.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés