L’initiative américaine « Prosper Africa » lancée à Tunis

Tunis (© 2020 Afriquinfos)- C’est sur initiative conjointe de l’ambassade américaine et de la Chambre de commerce américaine en Tunisie que s’est tenue « Prosper Africa »,  la conférence économique sur la prospérité de l’Afrique ce 06 février à Tunis,. Des centaines de sociétés et entreprises, dont 50 américaines, ont pris part aux travaux des assises de « Prosper Africa ».

« Prosper Africa » est « une occasion de renforcer le commerce, l’investissement et la coopération dans plus de 70 pays, sachant que nous traitons avec plus de 100 centres à caractère économique pour renforcer le commerce en Afrique », a laissé entendre le sous-secrétaire au commerce international par intérim du département du Commerce des Etats-Unis, Joseph C. Semsar.

Selon ce responsable américain, il y a plus de 30.000 entreprises américaines ouvertes sur le monde, d’autant plus que l’Afrique est aujourd’hui un marché solide en pleine transformation avec de fortes capacités et de jeunes énergies. « Ce continent demeure un sérieux candidat pour jouer un rôle plus efficace dans le monde compte tenu qu’il compte plus de 300 millions de consommateurs », a laissé entendre M. Semsar.

« La Tunisie est considérée comme la porte d’entrée de l’Afrique à la lumière de l’existence d’opportunités et d’importants potentiels pour investir en Afrique, notamment vu la participation de plus de 50 pays à cette initiative », a indiqué, pour sa part, Donald A. Blome, ambassadeur des Etats-Unis en Tunisie.

La manière dont la Tunisie accueille cette initiative traduit une fois de plus la confiance élevée dans ce pays et son rôle actif en Afrique, a souligné lors de son discours inaugural

Le premier ministre tunisien, Youssef Chahed, a rassuré que l’Etat tunisien « déploiera tous les efforts et travaillera pour exploiter tous les potentiels disponibles afin de contribuer au succès de cette initiative, partant de la conviction que le continent africain a aujourd’hui un besoin incessant de drainer des investissements, de développer son commerce extérieur, de consolider ses liens économiques et d’affirmer son ouverture à l’économie mondiale ».

Pour rappel, cette conférence a été clôturée avec le lancement de l’initiative américaine « Prosper Africa », afin de stimuler le commerce et l’investissement entre l’Afrique et les USA.

Xavier-Gilles CARDOZZO

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés