Décès de Mhamed Khadad, un des principaux dirigeants du Front Polisario

décès de Mhamed khadad

Madrid (© 2020 Afriquinfos) – Décès de Mhamed Khadad, un des principaux dirigeants du Front Polisario, mouvement qui milite pour l’indépendance du Sahara occidental, est mort mercredi à Madrid à l’âge de 65 ans, ont annoncé les autorités sahraouies.

Un communiqué transmis à l’AFP a indiqué que M. Khadad, « figure de la diplomatie » sarahouie, s’est éteint « mercredi à l’aube des suites d’une longue maladie ».

« Le peuple sahraoui a perdu sans conteste un de ses hommes les plus valeureux et les plus fidèles », estime encore le texte.

Un « deuil national » d’une semaine a été décrété à compter de mercredi.

Décès de Mhamed Khadad : une perte difficile

« Sa mort est une perte difficile à combler. Il avait un rôle crucial dans les négociations, les batailles judiciaires concernant la sauvegarde des ressources du Sahara et les questions des droits de l’Homme », a déclaré à l’AFP Abdelkader Etaleb, ambassadeur sahraoui à Alger.

  1. Khadad était notamment coordinateur auprès de la Mission des Nations unies pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), créée en 1991.

Toujours considéré comme un « territoire non autonome » par l’ONU en l’absence d’un règlement définitif, la question du statut du Sahara occidental, oppose depuis des décennies le Maroc aux indépendantistes du Front Polisario, soutenus par l’Algérie.

Le Polisario réclame un référendum d’autodétermination tandis que le Maroc, qui contrôle plus des deux tiers de ce vaste territoire désertique, propose un plan d’autonomie sous sa souveraineté.

Un cessez-le-feu a été signé en septembre 1991 sous l’égide de l’ONU. Le référendum prévu a été sans cesse repoussé depuis en raison d’un différend entre Rabat et le Polisario sur la composition du corps électoral et le statut du territoire.

I.N.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés