UEMOA : le coût du crédit dans les pays membres tombé à 6,68% en 2019

Croissance communautaire en Afrique de l'Ouest

Dakar (© 2020 Afriquinfos) – Un nouveau rapport rendu public par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et portant sur les coûts du crédit dans les pays membres de l’UEMOA, informe de leur baisse au cours des dix dernières années.

Entre 2010 et 2019, les taux débiteurs pour les pays de  Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) ont enregistré une baisse d’environ 171 points passant de 8,39% à 6, 68%.

Le rapport de la BCEAO sur les conditions des banques, un document qui analyse l’évolution des conditions débitrices et créditrices appliquées par les banques de l’UEMOA, donne une idée précise de cette baisse qui a touché la quasi-totalité des pays membres. Ainsi en dix ans, la baisse du taux débiteur moyen en Guinée Bissau est de l’ordre de -75, 3, de -47,5 au Togo,  au Bénin (47,2),  au Mali (17,3), Burkina Faso  (-16,4) et au Sénégal (-8,9).

Deux pays de l’Union se démarquent  pourtant, le Niger avec un regain de + 16,4 et Côte d’Ivoire qui affiche une relative stabilité.

La BCEAO fait également savoir dans son rapport que l’offre de crédits a continué d’augmenter au cours de ces dernières années avec une croissance de 4,4% par rapport à 2018. Le total des dépôts à terme est passé de 7.161,7 milliards en 2018 à 7.469, 6 milliards en 2019. Les principaux bénéficiaires de ces crédits sont les coopératives et groupes villageois, les particuliers, les sociétés, les entreprises d’Etat et les entreprises privées.

S.B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés