Togo : des morts et des blessés enregistrés lors des manifestations de ce mercredi

Lomé (© Afriquinfos 2017)- Le bras de fer entre le pouvoir et l’opposition a encore plongé plusieurs villes dans la stupeur ce mercredi. L’appel à manifestation des 14 partis de l’opposition a été maintenu malgré l’interdiction du gouvernement. 

 

De violentes échauffourées ont éclaté à Lomé et plusieurs autres villes à l’intérieur du pays faisant encore des morts et des blessés.

Les affrontements entre les forces de l’ordre et les manifestations ont fait 4 morts et plusieurs blessés. Selon le gouvernement, il y a eu 1 mort et 3 blessés par balle et une soixantaine de personnes interpellées. A Sokodé, il y aurait eu 3 morts également par balle et 4 voitures brûlées.

 

Des milices non identifiés ont semé la terreur

Les manifestations d’aujourd’hui  ont été particulièrement violentes dans plusieurs quartiers de Lomé. Des milices armées  de gourdins  et munis de gaz lacrymogène ont agressé des manifestants et dispersé tout attroupement de jeunes sous le regard des forces de sécurité.

Ils sont venus nombreux ce matins, armés de machettes et de gourdins. Il ont menacé de nous taper si nous les prenons en vue », explique  une revendeuse d’une banlieue de Lomé.

L’opposition maintient toujours son mot d’ordre de grève demain 19 octobre, malgré l’interdiction du gouvernement.

Boniface.A.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés