Mali: IBK tend la main à tous les courants contestataires de son pouvoir et maintient son Premier ministre 

IBK maintient son Premier ministre

IBK maintient son Premier ministre | Le Président malien Ibrahim Boubacar Keïta s’est adressé à la Nation le dimanche 14 juin. Il s’est notamment prononcé sur les récentes manifestations menées par le Mouvement du 5 Juin conduit par l’Imam Mahmoud Dicko. IBK a indiqué qu’il rencontrerait sous peu, les principaux acteurs de cette coalition qui réclament sa démission de la tête du pays.

Alors que le Mouvement du 5 juin annonce une nouvelle manifestation pour le vendredi 19 juin prochain, le Chef d’Etat malien ouvre la porte à des pourparlers. « J’ai suivi avec attention les récents évènements qui se sont déroulés dans notre pays. J’ai entendu les colères et les cris. J’ai entendu les revendications et les interpellations. Chaque malien qui souffre ou qui manifeste, m’interpelle et mérite mon attention, car ma mission est de servir le Mali », a déclaré IBK. Ibrahim Boubacar Keïta veut à tout prix éviter une escalade de la situation et indique que son « rôle est de prévoir les schémas de confrontations violentes qui ne feront le bonheur de personne. C’est pourquoi j’invite au dialogue et je me réjouis de la perspective de rencontrer bientôt les acteurs du mouvement dit du 5 juin. Car rien ne saurait être au-dessus du Mali ».

Le 5 juin dernier en effet, à l’appel de l’Imam Mahmoud Dicko, homme politique et importante figure religieuse du pays, des milliers de Maliens sont sortis dans les rues pour contester la gouvernance d’Ibrahim Boubacar Keïta et réclamer sa démission.

Déjà confronté depuis plusieurs années à une crise sécuritaire multiforme, une crise politique seront donc malvenue selon IBK qui déclare « Je conviens qu’il m’appartient, à moi d’abord, de tout faire pour éviter d’ajouter une crise politique aux crises sécuritaire, sanitaire et économique que nous vivons déjà », ajoutant que « Ma porte est donc ouverte et ma main toujours tendue. Car il nous faut rester ensemble dans ce grand dessein pour le Mali. Ce projet d’un grand Mali, je n’ai jamais cessé d’y croire. Il est à notre portée ! », affirme le Chef d’Etat malien au pouvoir depuis 2013.

Dans son adresse IBK a en outre réitéré sa confiance à son Chef de gouvernement indiquant lui avoir confié des missions précise : « le jeudi 11 Juin, j’ai renouvelé ma confiance au Premier ministre Boubou Cissé venu me remettre sa démission ainsi que celle de son gouvernement.
Une nouvelle équipe gouvernementale sera bientôt composée selon les critères de taille et de qualifications tel recommandés par le Dialogue National Inclusif tenu en Décembre dernier. Cette équipe sera mise au service du Mali et n’aura aucun droit à l’erreur. Elle ne saurait être un simple changement de gouvernement. Elle sera un gouvernement de changement, exclusivement porté sur des résultats définis au préalable et mesurables. La nouvelle équipe gouvernementale s’attaquera, entre autres, sous le leadership du Premier ministre, à la mise en œuvre urgente des résultats du Dialogue National Inclusif qui a mis en avant toutes les priorités du peuple malien. Celles-ci sont d’ordre sécuritaire, social, politique et de gouvernance »
, insiste Ibrahim Boubacar Keïta.

S.B.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mali: soutien à une candidature du président Keïta
France/Mali : Le président français félicite Ibrahim Keïta pour sa victoire à la présidentielle
Le président Kéita renouvelle son appel au dialogue aux mouvements rebelles du Nord
Mali: Plus de 1.000 camions bloqués à l'entrée de Bamako
Mali: Keïta et Cissé s’affronteront bien au second tour, les recours de l'opposition rejetés
Lutte anti-terrorisme : Le Burkina Faso, le Mali et le Niger bénéficieront de 100 millions de dollar...
Mali: l'opposition "exige plus que jamais" la démission du président Keïta
Covid-19 : Le Mali maintient ses élections législatives malgré la menace de l’épidémie
Mali : l'Imam Dicko et l'opposition veulent qu'IBK démissionne
Le président malien ouvre la porte à un gouvernement d'union face à la contestation
6,8 millions d'électeurs aux urnes pour départager Ibrahim Boubacar Keïta et Soumaïla Cissé
Mali: le Premier ministre en visite hautement symbolique dans le fief touareg de Kidal
Mali: fin de la campagne présidentielle
Mali : un nouveau gouvernement de 32 membres formé par le PM Soumeylou Boubèye Maïga
Les Emirats arabes unis offrent plus de 251 millions de dollars et 30 véhicules blindés au Mali
Mali : IBK reconduit Boubou Cissé, malgré la crise, et le charge de former un nouveau gouvernement
Mali : Les regards des partisans déjà tournés vers l'investiture d'Ibrahim Boubacar Keïta
Mali: le président Keïta annonce officiellement sa candidature à la présidentielle
Mali : Ban Ki-moon félicite Boubacar Keita pour sa victoire
Mali: IBK libre de ses mouvements, le Sommet extraordinaire de la CEDEAO très attendu
Mali: RAS, Ibrahim Boubacar Keita rassure son pays sur son état de santé
Mali : les contestataires ouverts à un dialogue pragmatique sous conditions avec IBK
Mali/Rapatriement de sans-papiers: Ibrahim Boubacar Kéita tente d'apaiser la polémique
Mali : la junte prévoit une transition militaire de trois ans

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés