Le Nigeria pleure le décès de sa première femme pilote d’hélicoptère de combat

Abuja (© 2020 Afriquinfos)-La première femme pilote d’hélicoptère de combat au Nigeria, Tolulope Arotile, 23 ans, est décédée le mardi 14 juillet 2020, des suites de blessures subies dans un accident de circulation, rapporte le service de communication de la Nigerian air force (NAF).

Le drame est survenu sur une route de l‘État de Kaduna, dans l’extrême Nord. La dame n’a pas pu survivre aux graves blessures subies pendant l’accident, poursuit le communiqué de l’armée de l’air nigériane.

Il y a trois ans, diplôme de pilote en poche, Tolulope Arotile entrait dans la NAF et devenait la première Nigeriane à pratiquer le métier de pilote d’hélicoptère de combat.

En trois ans de service à la NAF, la jeune femme a livré plusieurs combats dans le Nord et écrasé du haut de son engin, de nombreux éléments de groupes jihadistes dont Boko Haram et ISWAP.

«Au cours de son bref mais percutant séjour dans le service, feue Arotile a contribué de manière significative aux efforts visant à débarrasser les États du centre nord des bandits armés et d’autres éléments criminels en effectuant plusieurs missions de combat dans le cadre de l’opération Gama Aiki à Minna, dans l‘État du Niger», indique le communiqué de la NAF.

Elle reçoit une flopée d’hommages de ses collègues et anonymes sur les réseaux sociaux.

Biographie de Tolulope Arotile

Tolulope Arotile, première femme pilote d’hélicoptère de combat est né le 13 décembre 1995 dans la famille de M. et Mme Akintunde Arotile. Elle vient de la région du gouvernement local d’Ijumu de l’État de Kogi.

Elle a fréquenté l’école primaire de l’Air Force à Kaduna de 2000 à 2005 et l’école secondaire de l’Air Force à Kaduna de 2006 à 2011 avant de devenir plus tard admise à l’Académie de défense du Nigéria à Kaduna en tant que membre du 64 cours régulier le 22 septembre 2012.

Son ancien camarade de classe, compagnon de siège et ami Musa Muhammad a déclaré à la BBC que sa mort était très triste puisqu’elle avait une carrière très prometteuse devant elle pour l’armée de l’air nigériane.

« La mort de Tolu est très douloureuse pour moi parce qu’elle a une carrière très prometteuse pour son front pour l’armée de l’air nigériane, elle est très intelligente et concentrée depuis l’école primaire. »

Le maréchal de l’air Abubakar dit que Tolelope est un jeune officier très intelligent, discipliné, confiant et courageux

Tolulope Arotile comme pilote d’escadron en opération pour GAMA AIKI à Minna, Etat du Niger

« Je la taquine toujours à propos de sa taille, même pour le dernier chat, je lui dis de lui dire que j’espère que tu ne grandiras pas d’un pouce et qu’elle rira et répondra, attendez de me voir. »

Musa dit que c’est le dernier chat où nous avons écrit un article sur les cas de coronavirus pour Kano et elle vient répondre à notre question.

Le lieutenant d’aviation Tolulope Arotile obtient son admission à la Nigerian Defence Academy le 22 septembre 2012 où elle obtient un baccalauréat ès sciences en mathématiques.

Elle l’a engagée dans l’armée de l’air nigériane le 16 septembre 2017 en tant que membre du cours régulier 64 de la Nigerian Defence Academy. Elle meurt le 14 juillet 2020, moins de huit mois après la décoration.

Elle détient une licence de pilote professionnel et a également suivi une formation au vol tactique pour l’hélicoptère d’attaque di Agusta 109 en Italie.

Pour octobre 2019, la nigériane Air Force bin la décore comme la première femme pilote wey di service à obtenir dans 55 ans.

Au cours de son court séjour pour service militaire, la Force aérienne nigériane a déclaré que feu Arotile contribuait bien à détruire les bandits armés wey dey di North Central States et autres criminels.

V.A.

 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés