Edoh Kossi Amenounve, DG de la BRVM, intègre le Nasdaq Exchange Review Council pour 3 ans

Abidjan (© 2021 Afriquinfos)- Le Togolais Edoh Kossi Amenounve, patron de la Bourse régionale d’Abidjan (BRVM, commune aux 8 pays de l’UEMOA), est membre du Nasdaq Exchange Review Council, depuis ce mercredi 28 juillet 2021, et ce pour un mandat de trois ans. Il est le seul africain membre dudit Comité et probablement historiquement le 1er Africain à intégrer une instance du Nasdaq à ce niveau depuis sa création en 1971.

Le Directeur Général de la BRVM et du DC/BR vient ainsi de se hisser au sommet de la Finance Mondiale en intégrant l’un des Comités Spécialisés des bourses du Nasdaq (Nasdaq USA, Nasdaq Nordic et Nasdaq Baltic en Europe, Nasdaq Dubaï).

C’est le couronnement de plus de 25 années de carrière sur le plan boursier pour Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, titulaire d’un Doctorat en Finance (septembre 1995) puis successivement Directeur Général de Société de Bourse (SGI), Président de Société d’Asset Management (SGO), Secrétaire Général du CREPMF (Autorité de Régulation), Directeur Général de Bourse et de Dépositaire Central (BRVM et DC/BR), Président du Conseil d’Intégration des Bourses de la CEDEAO (WACMIC) et Président de l’Association des Bourses Africaines (ASEA).

L’Exchange Review Council est un comité consultatif indépendant permanent chargé de s’assurer de l’application cohérente et équitable des règles du marché liées à la discipline des membres et des organisations membres pour chacune des bourses du Nasdaq. Première bourse technologique et deuxième bourse mondiale, le Nasdaq, ou National Association of Securities Dealers Automated Quotations, fut fondé par un groupe de courtiers locaux en 1971.

Il s’agit de l’un des plus importants marchés d’actions des États-Unis, en volume traité. Il cote en effet plus de 5 000 entreprises que l’on considère détentrices d’un fort potentiel de croissance économique. Elles font partie des domaines des hautes technologies, d’Internet, des télécoms, de l’industrie voire des biopharmaceutiques et biotechnologies.

L’établissement doit sa renommée et son influence à sa forte innovation. Ce fut tout simplement le premier marché boursier électronique à ouvrir dans le monde. Il est aujourd’hui entièrement géré par un réseau d’ordinateurs. Une vraie prouesse à l’époque qui lui donnait quelques avantages majeurs par rapport aux autres bourses mondiales. Il est à ce jour le plus grand marché électronique d’actions du monde, où peuvent s’effectuer plus de 900 transactions à la seconde. Quant à la capitalisation boursière du Nasdaq, elle a atteint 10 000 milliards de dollars en mars 2018, le propulsant à la deuxième place des bourses les plus importances.

Les six premières capitalisations boursières du NASDAQ sont disputées par Apple, Microsoft, Amazon, Facebook, Alphabet et Intel. D’autres sociétés comme Tesla ou encore Netflix sont également en vue sur le Nasdaq. C’est la preuve ultime de l’envergure de cette place boursière, qui trône fièrement sur Times Square.

Dans ce classement, la Bourse de New York (NYSE) occupe la première place avec une capitalisation de plus de 25 530 milliards de dollars. Le Nasdaq, également des États-Unis, occupe la deuxième place avec une capitalisation de 11 230 milliards de dollars.

Akpene V. 

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés