Cacaoculture : L’Ivoirien Assanvo pour défendre les droits des producteurs africains au sein de l’ICCIG

Abidjan (© 2021 Afriquinfos) – Le Comité de Pilotage de l’initiative Cacao Côte d’Ivoire Ghana (ICCIG) a tenu le lundi 21 juin dernier à Abidjan sa première réunion. A cette occasion, l’Ivoirien Alex Pierre-Arnaud Assanvo a été désigné Secrétaire exécutif de l’Initiative. Il s’est engagé à œuvrer au mieux-être des producteurs africains.

Née de la volonté des Chefs d’Etat ivoirien et ghanéen, dirigeants des deux plus importants producteurs de cacao à l’échelle mondiale, de garantir une économie cacaoyère prospère et durable, l’ICCIG aura désormais pour visage, Alex Piere-Arnaud Assanvo. L’Ivoirien qui cumule 20 années d’expérience dans l’industrie cacaoyère, aura pour mission de mettre en œuvre la stratégie commune des deux pays pour une solution durable à l’amélioration des prix aux producteurs.

La Côte d’Ivoire et le Ghana assurent 60% de l’offre mondiale de cacao et font tous deux face ces dernières années aux contraintes structurelles et conjoncturelles du secteur. L’initiative Cacao Côte d’Ivoire -Ghana (ICCIG) a été mise sur pied pour coordonner leur politique cacaoyère aux fins de favoriser et défendre les intérêts des deux pays sur le marché international. Ce cadre permet aussi aux deux pays voisins «de raffermir de façon continue la coopération et l’harmonisation de leurs politiques et initiatives dans divers domaines stratégiques, et plus sphériquement dans la filière cacao», a indiqué le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement Rural, Kobenan Kouassi Adjoumani.

Le Comité de pilotage de l’ICCIG est composé d’une vingtaine de membres et est désormais présidé par le Ghanéen Dr Owusu Afriyie Akoto qui a été lui aussi élu à l’issue de la réunion d’Abidjan.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés