Burkina Faso : le président Kaboré condamne l’attaque qui a fait 5 morts dans les rangs de l’armée

Ouagadougou (© 2019 Afriquinfos)-Le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a condamné vendredi l’attaque qui a fait cinq morts parmi les soldats burkinabè jeudi dans la soirée dans une embuscade tendue par des assaillants à Toéni dans la province du Sourou dans la Boucle du Mouhoun (nord-ouest) au Burkina Faso.

Selon une note de la présidence, M. Kaboré s’est exprimé à Bobo-Dioulasso et a souligné que chacun des citoyens burkinabè a son rôle à jouer dans la lutte contre le terrorisme.

« Nous devons nous armer de courage et de détermination pour en arriver à bout », a-t-il affirmé. Le chef de l’Etat a exprimé sa compassion aux familles éplorées et souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

En août, également à Toéni, au moins quatre militaires burkinabè ont été tués lors de l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule, alors que le 27 décembre 2018, dix gendarmes burkinabè y avaient été tués dans une embuscade tendue par des individus armés non identifiés.

Le Burkina Faso est confronté depuis avril 2015 à une montée d’attaques terroristes qui ont fait à ce jour plus de 500 morts et de 280 000 déplacés internes dans le pays en proie à une crise humanitaire.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés