Angela Merkel récompensée par l’Afrique pour son engagement historique auprès de réfugiés d’horizons divers

Yamoussoukro (© 2022 Afriquinfos)- L’ancienne chancelière de la République fédérale d’Allemagne, Angela Merkel, a été désignée lauréate du Prix Félix Houphouët-Boigny de l’Unesco pour la recherche de la paix, édition 2022. Cette distinction est une reconnaissance de son action pour l’accueil en 2015 en Allemagne, de plus d’un million de réfugiés venus notamment de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan et d’Erythrée. Une précision du président du jury, Dr Denis Mukwege.

Le jury s’est réjoui du rôle de la chancelière dans l’accueil des réfugiés venus de la Syrie, de l’Irak. «L’ensemble du Jury a été touché par sa décision courageuse, prise en 2015, d’accueillir plus de 1,2 million de réfugiés venus notamment de Syrie, d’Irak, d’Afghanistan et d’Erythrée. C’est une leçon qu’elle laisse à l’histoire», a laissé entendre, Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018.

Née le 17 juillet 1954 à Hambourg, Angela Merkel fut présidente de l’Union chrétienne-démocrate (Cdu) avant de devenir chancelière fédérale d’Allemagne du 22 novembre 2005 au 8 décembre 2021. L’ex Chancelière avait aussi occupé le poste de ministre fédérale des Femmes et de la Jeunesse au sein du cabinet Helmut Kohl IV, de 1991 à 1994, puis ministre fédéral de l’Environnement, de la Protection de la Nature et de la Sécurité nucléaire du cabinet Kohl V.

D’après Audrey Azoulay, Directrice générale de l’Unesco,  cette décision du Jury vient rappeler que l’accueil des migrants et des réfugiés est un enjeu primordial. «La souffrance est universelle, les solutions à apporter à la souffrance doivent également être universelles. Construire la paix consiste aussi à ouvrir les portes à ceux qui souffrent», ajoute-t-elle.

Une «motion d’honneur» a été décernée à Julienne Lusenge pour son engagement en faveur des femmes victimes de violences sexuelles. Elle a été d’un grand soutien auprès des femmes victimes de la guerre dans le Nord-Kivu en République démocratique du Congo. Créé en 1989, le Prix Félix Houphouët-Boigny de l’Unesco pour la recherche de la paix se propose d’honorer chaque année les personnes, institutions ou organismes privés ou publics ayant contribué de manière significative à la promotion, à la recherche, à la sauvegarde ou au maintien de la paix, dans le respect de la Charte des Nations Unies et de l’Acte constitutif de l’UNESCO.

Le montant du Prix est de 150.000 dollars américains. Il est financé par les intérêts produits par le capital constitué par la dotation initialement versée par le Président Félix Houphouët-Boigny par l’intermédiaire de la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la recherche de la paix de Yamoussoukro.

Des personnalités de renommée mondiale dont Nelson Mandela et Frederik W. De Klerk, ou Jimmy Carter, se sont vu remettre cette distinction.

Vignikpo Akpéné

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés