Laurent Gbagbo n’oubliera jamais le soutien de feu Rawlings durant les heures sombres dans son pays

Accra (© 2021 Afriquinfos)- Laurent Gbagbo a fait le déplacement du Ghana pour rendre un hommage à titre posthume à l’ancien Chef d’Etat ghanéen, John Jerry Rawlings. Ce dernier, selon les dires de l’ancien dirigeant ivoirien, a été l’un des ses soutiens durant ses tribulations face à la Cour pénale Internationale (CPI).

Laurent Gbagbo aurait aimé pouvoir remercier et marquer sa reconnaissance à J.J. Rawlings de son vivant. Il se contentera d’un dépôt de gerbes devant son mausolée et des condoléances à sa veuve, Mme Agyeman-Rawlings. Les deux hommes n’ont pas eu l’occasion de se revoir car alors que l’ancien président ivoirien était libéré en juin 2021 après 10 ans passé à la CPI, l’ancien homme fort du Ghana, passait l’arme à gauche quelques mois plus tôt, en novembre 2020.

C’est l’un des grands regrets de Laurent Gbagbo. : «Le président Rawlings était le plus fort d’entre nous, il était donc difficile de croire qu’il était décédé. Il était très authentique et réel», a confié L. Gbagbo. Il se souviendra toute sa vie de l’indéfectible soutien que lui a apporté le regretté président ghanéen. Il avait été l’une des rares personnalités à afficher son soutien au dirigeant ivoirien, et surtout dénoncé ce qu’il considérait comme un simulacre de procès à la CPI.

La veuve de l’ancien dirigeant ghanéen, Mme Mme Agyeman-Rawlings, n’a pas manqué de saluer l’initiative de Laurent Gbagbo. Elle a rappelé que son défunt mari était l’un de ses fervents supporters et ne manquait aucune occasion de plaider sa cause auprès des différentes délégations qui lui rendaient visite.

L’indépendance et son affranchissement du diktat de l’Occident a évidemment été abordé au cours des échanges entre Mme Rawlings et Laurent Gbagbo. La première, souhaitant que le second transmettre ses idéaux à la jeunesse du continent afin qu’elle se libère de la domination étrangère.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés