UEMOA: Titrisation des créances, une planche de salut pour les entrepreneurs de la région

Abidjan (© 2021 Afriquinfos)- Pour informer et vulgariser la technique de titrisation auprès des entreprises et institutions bancaires de la zone UEMOA, un forum s’est tenu à Abidjan le 02 décembre dernier. Ce mode de financement est une alternative pour lever des fonds sur le marché régional.

Un forum sur la titrisation des créances et financement de l’économie s’est tenu à Abidjan le 2 décembre 2021. Il s’agissait pour son organisateur, Afrique Finance Alternative (AFA) de promouvoir auprès des participants, ce mode de financement peu connu dans la région mais en vogue sur le marché international depuis plusieurs décennies. Environ 500 personnes constituées de banques, institutions de microfinance, investisseurs, régulateurs, société de gestion d’intermédiations, agence de notation association professionnelles et agence de développement ont pris à cette rencontre.

Via cette assise, il s’agissait de positionner la technique de titrisation au cœur de la stratégie du secteur bancaire, des institutions de microfinances, des États et sociétés publiques ainsi que d’entreprises commerciales de toutes tailles afin de leur apporter une alternative aux solutions de marché disponible. Ladite technique réglementée dans la zone UEMOA par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREPMF), consiste en la transformation de certaines dettes en titre de créances matérialisés de moyen et de long terme cessible et négociable sur le marché régional.

Elle permet en effet de lever du financement sur le marché financier à travers la cession d’un portefeuille de créance. Cette technique financière s’adresse en particulier aux institutions financières, au secteur public et aux entreprises commerciales.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés