Déclaration à Thiès : Recadré par le Ministre des Sports et Augustin Senghor, Mané calme le jeu 

Dakar (© 2021 Afriquinfos) – Mal en a pris la star de Liverpool, qui de retour en sélection pour des matchs amicaux, a émis des critiques quant à l’état de la pelouse du stade Lat Dior de Thiès. Sadio Mané a été recadré par le Président de la Fédération Sénégalaise de Football (FSF) et le Ministre des Sports sénégalais qui ont très peu apprécié le coup de gueule du capitaine des Lions de la Téranga. Le joueur qui dans la foulée a rencontré le Chef de l’Etat Macky Sall, a calmé le jeu. 

 Bien que vainqueur de la confrontation amicale opposant le Sénégal à la Zambie (3-1), Sadio Mané n’en est pas sorti moins furieux. La panne électrique qui a retardé le début du match d’une vingtaine de minutes ainsi que l’état de la pelouse, ont eu raison des nerfs du joueur pourtant réputé peu prolixe. «Je pense que le peuple sénégalais mérite mieux. C’est déplorable ce qui s’est passéPour des joueurs de haut niveau, attendre 30 à 35 minutes puis revenir dans le match, c’est compliqué. Ce qui s’est passé n’est pas digne d’un pays de football comme le Sénégal. L’état du terrain était aussi catastrophique, il faut s’améliorer. On a fait ce qu’il fallait, mais tout n’était pas rose», a fustigé le capitaine des Lions de la Téranga.

Ce coup de gueule a eu le mérite d’irriter, Augustin Senghor, président de la FSF, ceci quelques semaines après que la FIFA ait épinglé le Sénégal parmi les pays africains ne possédant aucun stade homologué !

Le Sénégal, les stades et les pelouses

«Si on regarde bien, c’est vrai que la qualité de la pelouse n’est pas ce qu’elle devrait être, mais nous ne sommes pas Liverpool, ni Manchester City, Chelsea ou Naples. Mais l’état de la pelouse s’améliore. Sur ce plan, nous sommes mieux que plusieurs pays africains», a estimé le dirigeant. Il est rejoint par le Ministre de Sports, Matar Bâ qui a lui aussi décoché une flèche en direction du sociétaire des Reds de Liverpool : «Ces difficultés peuvent être liées à des gazons, à l’environnement ou même aux conditions de voyage. On ne peut pas avoir les mêmes conditions qu’à Liverpool ou Manchester. Le président Augustin a bien répondu», a renchéri le membre du gouvernement.

Avant d’ajouter: «Ces jeunes ont tous visité le Stade du Sénégal (qui sera inauguré en février 2022, ndlr), ils ont vu l’investissement énorme que le Président de la République est en train de faire pour eux. Donc revenir jouer, gagner et ne pas penser à cette belle victoire et parler de la défectuosité de la pelouse peut être un paradoxe. Mais on respecte leurs avis parce que cela nous donne l’énergie pour répondre positivement à ces préoccupations».

Sadio Mané lui, n’a pas voulu en rajouter à la polémique et a aussitôt désamorcé après son tête-à-tête avec le Chef de l’Etat sénégalais Macky Sall : «Il y a quelques jours, j’ai fait une sortie dans la presse et on a rigolé un peu par rapport à ça. Ils sont en train de construire un stade exceptionnel, il faut le dire. Si tout se passe bien comme son Excellence l’a dit, le stade sera prêt au mois de février. Ce sera bénéfique pour le peuple sénégalais qui l’attend avec impatience», a déclaré le natif de Bambali qui jusque-là faisait plus parler de lui pour ses buts et ses actions philanthropiques. Sa sortie aura peut-être le mérite de faire bouger les lignes.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés