Peste porcine africaine touchant 25 Etats: le Kenya accueille des essais pour un vaccin  

Nairobi (© 2021 Afriquinfos)-  Ces cinq dernières années en Afrique, la peste porcine a touché de nombreux pays parmi lesquels l’Afrique du Sud, la Côte d’Ivoire, la Centrafrique ou encore le Kenya. C’est dans ce dernier Etat que des essais de candidats vaccins ont démarré le 23 février sous la houlette des scientifiques de l’Institut international de recherche sur le bétail (ILRI) basé à Nairobi  

 Présente dans plus de 25 pays africains, la peste porcine africaine est endémique sur plusieurs autres continents. La maladie est apparue en 2007 dans le Caucase, en Géorgie, anciennement une République soviétique. Depuis, elle se propage dans d’autres pays du Caucase, d’Europe de l’Est et d’Asie. Partout sur son passage, elle sème la mort dans les élevages. Depuis, une course aux vaccins a été lancée mais elle n’a jusque-là pas abouti à des résultats probants.  

Aussi les essais démarrés fin février au Kenya sont-ils une lueur d’espoir. Il s’agit des premiers essais d’un candidat vaccin basé sur le génotype de la PPA, une maladie transfrontière très contagieuse avec un taux de mortalité de 100% qui circule dans le centre et l’est du continent africain. 

Les chercheurs de l’ILRI ont expliqué qu’ils utilisent la technique d’édition génomique ‘CRISPR-Cas9’ afin de réduire, «de cinq à un an», le temps nécessaire pour isoler les souches virales, en accélérant le développement d’un vaccin. En plus d’accélérer la recherche sur un vaccin anti-PPA, la technologie CRISPR constitue «un réel potentiel pour la production de vaccins contre d’autres pathogènes frappant le bétail tels que le Theileriaparva, parasite provoquant la fièvre de la côte Est (theilériose), laquelle est mortelle pour les bovins», explique Hussein Abkallo, directeur technique de l’unité ‘CRISPR-Cas9’ à l’ILRI. 

 W. T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés