L’ONU suspend sa collaboration avec Caritas Centrafrique après une accusation d’ Abus sexuel

Bangui (© 2019 Afriquinfos)-Les organisations humanitaires de l’ONU ont annoncé lundi la suspension de leur collaboration en Centrafrique avec l’organisation catholique Caritas après l’ouverture d’une enquête pour abus sexuel sur mineurs contre son ancien secrétaire national dans ce pays qui est un  prêtre catholique belge.

« Les organisations humanitaires des Nations unies en Centrafrique ainsi que d’autres ONG, ont décidé de suspendre leur collaboration avec l’organisation Caritas » a déclaré lundi à l’AFP un responsable des Nations unies dans le pays.

Le père Luk Delft visé par cette enquête avait officié pendant deux ans à Kaga Bandoro, une ville située dans le nord du pays où les faits reprochés auraient été commis, avant d’être nommé en 2015 directeur national de Caritas.

Établie en Centrafrique depuis 1991, l’organisation catholique internationale Caritas y coordonne notamment des programmes de protection de l’enfance et d’assistance aux déplacés.

Les projets concernés par la suspension du partenariat avec les organisations des Nations unies incluent la gestion de camps de déplacés dans la préfecture de la Nana Grébizi, ainsi qu’un projet de sécurité alimentaire à Bambari, selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (OCHA).

Membre de la congrégation des salésiens, le père Luk Delft avait informé sa hiérarchie des allégations à son encontre après avoir reçu la visite d’une équipe de journalistes de la chaîne américaine CNN au début du mois de juin.

Alertée, la fondation Dignity, une structure créée par l’Eglise de Belgique pour lutter contre les abus sur mineurs, avait exigé le 26 juin dans un communiqué le « rappel immédiat du salésien concerné en Flandres », et la « suspension préventive de toutes ses missions comme prêtre pour toute la durée de l’enquête ».

En 2012, déjà, Luk Delft avait écopé à Gand de 18 mois de prison avec sursis pour des faits d’agression sexuelle remontant à 2001. Le prêtre avait alors été interdit d’exercer toute activité en lien avec des mineurs pendant 10 ans.

Le siège de l’organisation catholique a déclaré à l’AFP être « conscient des inquiétudes des donneurs internationaux et locaux sur les mesures de sécurité prises par Caritas Centrafrique ». « Nous sommes sûrs qu’il est possible de répondre à ces inquiétudes par l’aide que nous apporterons à cette branche locale de Caritas pour renforcer les mesures de sécurité et rétablir la confiance des bailleurs », a-t-il ajouté dans un e-mail.

AFP

Ces articles devraient vous intéresser :

ONU : Qui de Djibouti et du Kenya deviendra Membre permanent jusqu'en 2022 ?
Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU débattra le 17 juin du racisme à la demande de l'Afrique
Report de la COP26 : l’ONU rappelle que la science sur le climat n’a pas changé, il faut continuer l...
RDC: "Il faut faire plus" face à Ebola et aux milices, lance le patron de l'ONU à Beni
Libye: L'UE appelle à un cessez-le-feu et soutient l'émissaire de l'ONU
La situation sécuritaire au Mali a atteint un seuil critique, avertit un expert de l'ONU
ONU : à New York, les Chefs d’Etat africains plaident pour des actions concrètes face à l’urgence cl...
Lutte contre le Covid-19 dans le monde : L’ONU lance un appel de fonds de 2 milliards de dollars
1.000 personnes ont réussi à vaincre le virus Ebola en RDC (ONU)
ONU/ Conseil de Sécurité : Macky Sall fait d’une meilleure représentativité de l’Afrique une « urgen...
Diplomatie internationale: Le Kenya, bientôt membre non permanent du CS de l'ONU?
Le soutien au développement de la jeunesse africaine sur la table du Conseil de sécurité de l'ONU
Covid-19 : L’ONU craint une montée de contaminations en Ethiopie en provenance d’Arabie
Impact du Covid-19 : l’ONU demande 2.500 milliards de dollars pour les pays en développement
Covid-19 : Il faut s'attendre à vivre avec le virus pour un moment dans le monde (ONU)
Croisade sénégalaise à l'ONU contre la fraude et l’évasion fiscales qui appauvrissent l'Afrique
Libye: Paris regrette la démission de l'émissaire de l'ONU Ghassam Salamé
AG de l’ONU 2019 : Les peuples veulent des solutions, des engagements et des actes (A. Guterres)
Covid-19 : Les États ne doivent pas abuser des mesures d’urgence pour restreindre des contestations ...
Libye: Haftar s'est dit être ouvert au dialogue avant une réunion à l'ONU
La situation sécuritaire Au Mali et au Sahel, se détériore à un rythme alarmant (ONU)
ONU : le Kenya siègera au Conseil de sécurité de l’ONU après une rude bataille face à Djibouti
Massacre au Cameroun: l'ONU veut une enquête "indépendante, impartiale"
Résolution sur le racisme à l’ONU : la demande africaine a peu de chance d’aboutir

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés