‘9è Congrès panafricain sur les diasporas’: Le Brésil accueille une halte vers l’évènement en août prochain

Afriquinfos Editeur
3 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Addis-Abeba (© 2024 Afriquinfos)- Sur invitation de l’Union africaine (UA), le Brésil va accueillir une conférence préparatoire du 9e Congrès panafricain. Cette démarche répond à l’engagement du président Luiz Inácio Lula da Silva en matière de politique étrangère à l’égard de l’Afrique et à l’objectif de rapprochement avec l’Union africaine.

L’invitation a été faite par Robert Dussey, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Togolais Dussey et président du Haut Comité de l’Union africaine pour la « Décennie des racines africaines et de la diaspora africaine ». C’est à ce titre qu’il a invité le Brésil, pays très représentatif de la présence de la culture et de l’identité africaines à l’étranger, avec une population d’origine africaine de plus de 100 millions de Brésiliens.

Les congrès panafricains sont peut-être le chapitre le plus important du processus d’indépendance et de la recherche de l’unité des nations africaines et ont été, depuis leur création, la base de l’affirmation des peuples noirs dans le monde, de leur libération et de la promotion de l’identité et de la culture africaines, constituant un berceau pour pratiquement toutes les branches de la lutte des peuples noirs et afro-descendants dans le monde, et un bastion de la négritude.

Au Brésil, Abdias do Nascimento a été le dirigeant noir le plus connu à prendre part au mouvement panafricain mondial, accompagné d’innombrables dirigeants et organisations de la Negritude et du mouvement noir brésilien.

- Advertisement -

Le 9e Congrès panafricain se tiendra à Lomé, capitale du Togo, du 22 au 25 octobre 2024, sur le thème « Renouveler le panafricanisme et le rôle de l’Afrique dans la réforme des institutions multilatérales : mobiliser les ressources et se réinventer pour l’action.« 

Cette rencontre appelle les jeunes d’Afrique, des diasporas africaines et d’ascendance africaine à jouer un rôle central dans le renouveau du panafricanisme. Les jeunes sont vus comme des moteurs du changement et des décideurs incontournables de demain, avec leur capacité à imaginer un avenir où l’Afrique occupe une place de premier plan sur la scène mondiale. Pour garantir leur participation significative, un concours d’écriture est lancé sur le thème du renouveau du panafricanisme.

Les contributions des jeunes se concentrent sur plusieurs axes, tels que les sciences, technologies et l’innovation, la représentation des jeunes dans les forums internationaux, les arts, cultures et renaissance africaine, l’engagement militant des jeunes pour le panafricanisme, la construction d’alliances et la coopération mondiale, ainsi que la valorisation de l’africanité et la coexistence pacifique des peuples. Ces contributions visent à susciter de nouvelles idées et actions pour un avenir commun basé sur les principes du panafricanisme, tout en célébrant la diversité et l’unité des peuples africains.

Vignikpo Akpéné