Les inquiétudes de la CEDEAO face à la situation qui prévaut en Guinée

Abuja (© 2019 Afriquinfos)- Face à la montée des tensions politiques et des violences qui prévaut en République de Guinée, caractérisés par une manifestation ayant entrainé des pertes en vies humaines lors des manifestations des 14 et 15 octobre 2019, la Commission de la CEDEAO a exprimé son inquiétude.

Le Président de la Commission de la CEDEAO Jean-Claude Kassi Brou, tout en réaffirmant la nécessité d’un dialogue constructif entre le Gouvernement, l’opposition et la société civile en vue d’arriver à une solution durable, consensuelle et pacifique de la situation actuelle, appelle toutes les parties concernées à la retenue et encourage la prise de mesures pour éviter une escalade des tensions et de la violence à même d’affecter la paix et la stabilité de la République de Guinée et de la Sous-Région.

Toutefois, l’institution ouest africaine a exprime sa solidarité avec la République de Guinée, et réitère son engagement à accompagner le Gouvernement et les Partis d’Opposition ainsi que les autres acteurs nationaux dans le cadre d’un dialogue pour la recherche de solutions en vue de préserver la paix et la stabilité et renforcer la démocratie en République de Guinée. Elle s’engage à œuvrer en coordination avec l’Union Africaine et les autres partenaires.

Pour rappel, la Guinée est un pays membre de la CEDEAO.

V.A.