Afrique
17 juin 2020

OMC : batailles rangées en Afrique pour succéder à Azevedo

Succession d’Azevedo à l’OMC | La course à la Direction Générale de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) fait rage à […]

9 juin 2020 Afrique

Succession d’Azevêdo à l’OMC : qui sont les diplomates africains en piste?

Genève (© 2020 Afriquinfos) – Après la démission du Brésilien Roberto Azevedo, la course à la Direction Générale de l’Organisation Mondiale […]

Lire la suite »
1 septembre 2013 Reste du Monde

OMC : Le Brésilien Roberto Azevêdo nouveau Directeur de l’OMC

GENEVE (Xinhua) – Le Brésilien Roberto Azevêdo a pris les commandes de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), dont il est devenu le sixième Directeur général le 1er septembre 2013.

Lire la suite »

Né le 3 octobre 1957, Roberto Carvalho de Azevêdo est un diplomate de carrière brésilien et l’actuel directeur général de l’Organisation mondiale du commerce. Azevêdo a été élu pour succéder à Pascal Lamy au poste de directeur général de l’Organisation mondiale du commerce en mai 2013. Il a pris ses fonctions le 1er septembre 2013. Il reçoit un traitement de 300 000 francs suisses et une allocation de 200 000.

Le 14 mai 2020, il a annoncé publiquement par téléconférence qu’il démissionnerait de son poste de directeur général de l’Organisation mondiale du commerce le 31 août de la même année, un an seulement avant l’expiration de son deuxième mandat de quatre ans en tant que directeur général de l’OMC.

Enfance et éducation

Azevêdo est diplômé en génie électrique de l’Université de Brasilia et relations internationales de l’Institut Rio Branco. Outre son portugais natal, il parle couramment l’anglais, le français et l’espagnol.

Roberto Azevedo : Carrière

Son premier poste diplomatique a été à Washington en 1988. Il a ensuite servi à l’ambassade du Brésil à Montevideo, en Uruguay, avant d’être affecté à la Mission permanente du Brésil à Genève, en Suisse, en 1997.

En 2001, Roberto Carvalho de Azevêdo a été nommé chef de l’Unité de règlement des différends du Ministère brésilien des affaires étrangères, où il est resté jusqu’en 2005. Pendant son mandat, il a été avocat plaidant en chef dans de nombreux différends à l’OMC et a siégé à des groupes spéciaux de règlement des différends de l’OMC.

De 2006 à 2008, il a été vice-ministre des affaires économiques et techniques au ministère des Affaires étrangères à Brasilia. À ce titre, il a été le principal négociateur commercial du Brésil pour le Cycle de Doha et a représenté le Brésil dans les négociations du MERCOSUR.

En 2008, il a été nommé ambassadeur du Brésil à Genève auprès des organisations internationales des Nations Unies et représentant permanent auprès de l’OMC.

L’Ambassadeur Azevêdo a souvent été conférencier sur des sujets liés à l’économie internationale et a publié de nombreux articles sur ces questions.

Directeur général de l’Organisation mondiale du commerce

En mai 2013, Azevêdo a été nommé pour succéder à Pascal Lamy au poste de directeur général de l’OMC, pour un mandat commençant le 1er septembre 2013. Il y avait neuf candidats désignés pour ce poste, Azevêdo étant considéré comme le « candidat d’initié » préféré des économies en développement. Son adversaire, le mexicain Herminio Blanco, était considéré comme le candidat préféré des nations les plus riches. Le gouvernement brésilien a anticipé l’annonce officielle de l’OMC et a déclaré qu’Azevêdo avait gagné par une large marge. 

L’annonce officielle du comité de trois membres de l’OMC pour la sélection du Directeur général a été publiée le 8 mai 2013, déclarant Azevêdo comme candidat émergent du consensus à l’issue de plusieurs cycles de consultations. L’élection officielle a eu lieu lors de la réunion du Conseil général du 14 mai. 

Sous sa gouvernance, l’OMC a accepté le paquet de Bali en décembre 2013.

Lors d’une réunion virtuelle de tous les membres de l’OMC le 14 mai, le directeur général de l’OMC, Roberto Azevêdo, a annoncé qu’il démissionnerait le 31 août, ce qui réduirait son deuxième mandat d’un an exactement.

D’autres activités

  • Champions internationaux du genre (IGC), membre

Roberto Azevedo : Vie privée

Azevêdo est marié à l’ambassadrice Maria Nazareth Farani Azevêdo (diplomate de carrière brésilien comme lui). Elle est actuellement (2020) chef de la mission permanente du Brésil auprès des bureaux des Nations Unies à Genève, et ils ont deux filles.

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés