Sud Soudan
13 février 2014

Soudan du Sud : Ban salue le début des pourparlers à Addis Abeba pour régler la crise

NEW YORK (Xinhua) – Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a salué mercredi le début des pourparlers politiques à Addis Abeba, en Ethiopie, entre le gouvernement et l’opposition sud-soudanais sous les auspices de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD).

10 février 2014 Éthiopie

Reprise des négociations de paix sud-soudanaises en Ethiopie

NAIROBI (Xinhua) – Les négociations de paix entre les parties prenantes du Soudan du Sud, conduites sous la médiation de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), reprendront lundi à Addis-Abeba, en Ethiopie, a annoncé le bloc de médiation régional.

Lire la suite »
31 janvier 2014 Sud Soudan

Les parties du Soudan du Sud exhortées à respecter l’accord conclu à Addis Abeba

ADDIS ABEBA (Xinhua) – L’équipe de médiation de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) a exhorté les parties du Soudan du Sud à respecter et à mettre en œuvre rapidement l’accord sur la cessation des hostilités, signé le 23 janvier à Addis Abeba, en Ethiopie .

Lire la suite »
22 octobre 2013 Afrique

L’IGAD et le FAO signent une convention sur le Programme Détaillé de Développement de l’Agriculture Africaine

DJIBOUTI (Xinhua) – L’Autorité Intergouvernementale pour le Développement (IGAD) et l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) ont signé lundi à Djibouti une convention portant sur le Programme Détaillé de Développement de l’ Agriculture Africaine (PDDAA), programme qui doit permettre de définir et de mieux coordonner les prioritaires régionales dans le domaine de l’agriculture.

Lire la suite »
11 septembre 2013 Bénin

Environ 70 milliards FCFA de l’Allemagne pour appuyer le développement du Bénin

COTONOU (Xinhua) – Le gouvernement fédéral allemand a décidé d’octroyer une subvention de 105 millions d’ euros, soit environ 70 milliards de francs CFA aux autorités politiques béninoises en vue de soutenir le développement au Bénin au cours de la période allant de 2013 à 2016, a appris mercredi Xinhua, de sources diplomatiques à Cotonou.

Lire la suite »
28 mars 2012 Togo

L’Agence Panafricaine Intergouvernementale pour l’Eau et l’Assainissement pour l’Afrique officiellement lancé à Lomé

LOME (Xinhua) – L’Agence Panafricaine Intergouvernementale pour l’Eau et l’Assainissement pour l’Afrique (EAA), a été officiellement lancé en présence mardi d’autorités gouvernementales togolaises et de ses partenaires internationaux en développement ainsi que des diplomates nationaux dudit secteur.

Lire la suite »
L’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) est un bloc commercial de huit pays en Afrique. Il comprend des gouvernements de la Corne de l’Afrique, de la vallée du Nil et des Grands Lacs africains. Son siège est dans la ville de Djibouti.

États membres de l’IGAD

Corne de l’Afrique

  • Djibouti (membre fondateur, depuis 1986)
  • Ethiopie (membre fondateur, depuis 1986)
  • Somalie (membre fondateur, depuis 1986)
  • Érythrée (admis en 1993, retiré en 2007, réadmis en 2011)

La vallée du Nil

  • Soudan (membre fondateur, depuis 1986)
  • Soudan du Sud (admis en 2011)

Grands Lacs africains

  • Kenya (membre fondateur, depuis 1986)
  • Ouganda (membre fondateur, depuis 1986)

Formation de l’IGAD

L’Autorité intergouvernementale pour le développement a été créée en 1996. Elle a succédé à l’ancienne Autorité intergouvernementale pour la sécheresse et le développement (IGADD), un organisme multinational fondé en 1986 par Djibouti, l’Éthiopie, la Somalie, le Soudan, l’Ouganda et le Kenya, axé sur le développement et l’environnement contrôle. Le siège de l’IGADD a ensuite été transféré à Djibouti, à la suite d’un accord signé en janvier 1986 par les États membres. L’Érythrée a rejoint l’organisation en 1993, lorsqu’elle a accédé à l’indépendance.

En avril 1995, l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement s’est réunie à Addis-Abeba, où elle a décidé de renforcer la coopération par le biais de l’organisation. Cela a été suivi par la signature d’une lettre d’instrument pour modifier la charte / l’accord de l’IGADD le 21 mars 1996. L’IGAD revitalisé, une nouvelle structure organisationnelle, a finalement été lancée le 25 novembre 1996 à Djibouti.

IGASOM / AMISOM

En septembre 2006, le Conseil de paix et de sécurité de l’UA a approuvé une proposition de l’IGAD de déployer une mission de soutien de la paix de l’IGAD en Somalie (IGASOM).

Le 21 février 2007, le Conseil de sécurité des Nations Unies a approuvé la résolution 1744, qui autorisait le déploiement d’une nouvelle mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) à la place de l’IGASOM.

Situation actuelle de l’IGAD

  • L’IGAD est l’un des principaux soutiens du gouvernement fédéral de la Somalie par le biais de l’initiative AMISOM.
  • L’IGAD a étendu ses activités en 2008 avec des initiatives visant à améliorer l’environnement d’investissement, commercial et bancaire des États membres. L’organisation a souligné le déploiement de programmes et de mécanismes très innovants.

Structure de l’IGAD

  • L’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement est l’organe suprême de décision de l’Autorité. Il détermine les objectifs, les lignes directrices et les programmes de l’IGAD et se réunit une fois par an. Un président est élu parmi les États membres à tour de rôle.
  • Le Secrétariat est dirigé par un Secrétaire exécutif nommé par l’Assemblée des chefs d’État et de gouvernement pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois. Le Secrétariat aide les États membres à formuler des projets régionaux dans les domaines prioritaires, facilite la coordination et l’harmonisation des politiques de développement, mobilise des ressources pour mettre en œuvre les projets et programmes régionaux approuvés par le Conseil et renforce les infrastructures nationales nécessaires à la mise en œuvre des projets et politiques régionaux. L’actuel secrétaire exécutif est Workneh Gebeyehu d’Etiophia (depuis le 29 novembre 2019).
  • Le Conseil des ministres est composé des ministres des affaires étrangères et d’un autre ministre désigné par chaque État membre. Le Conseil formule la politique, approuve le programme de travail et le budget annuel du Secrétariat lors de ses sessions bisannuelles.
  • Le Comité des ambassadeurs comprend les ambassadeurs ou plénipotentiaires des États membres de l’IGAD accrédités auprès du pays du siège de l’IGAD. Il se réunit aussi souvent que nécessaire pour conseiller et guider le Secrétaire exécutif.

L’ambassadeur Mahboub Maalim a été transféré en tant que secrétaire exécutif à Workneh Gebeyehu fin 2019. Maalim, un candidat kenyan, avait exercé ses fonctions de 2008 à 2019.

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés