Afrique
31 juillet 2020

Ethiopie: la peur du virus s’est diluée, au moment où il se propage

Fixé sur le toit du véhicule, le haut-parleur crache son message de prévention dans un quartier densément peuplé d’Addis Abeba. […]

23 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 22 juillet

Genève (© 2020 Afriquinfos)-Avec plus de 737 000 cas confirmés et près de 15 500 décès de Covid-19 en Afrique, […]

Lire la suite »
22 juillet 2020 Afrique

L’état de la pandémie en Afrique au 21 juillet 2020

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)-L’Afrique comptait 725 563 cas de coronavirus confirmés au 20 juillet. Le virus a déjà coûté la […]

Lire la suite »
14 avril 2020 Afrique de l'Est

Covid-19 : L’ONU craint une montée de contaminations en Ethiopie en provenance d’Arabie

Éthiopie : Contamination au Covid-19 en provenance d’Arabie | Selon une a annonce des Nations unies, l’Arabie saoudite a expulsé […]

Lire la suite »
9 avril 2020 Afrique de l'Est

Covid-19 en Ethiopie : État d’urgence dans le second pays le plus peuplé d’Afrique

État d’urgence en Éthiopie dû au Covid-19 | Comme moyen  d’endiguer la propagation du nouveau coronavirus, le Premier ministre éthiopien, […]

Lire la suite »
8 avril 2020 Afrique de l'Est

L’Ethiopie déclare l’état d’urgence pour lutter contre le coronavirus

Coronavirus en Éthiopie | L’Éthiopie a déclaré mercredi l’état d’urgence pour cinq mois afin de lutter contre le nouveau coronavirus, […]

Lire la suite »
6 avril 2020 Afrique de l'Est

L’Ethiopie annonce deux premiers décès dûs au coronavirus

  Les deux  premiers décès en Ethiopie dûs à la maladie causée par le nouveau coronavirus, ont été annoncé dimanche […]

Lire la suite »
24 mars 2020 Afrique de l'Est

Ethiopie : fermeture des frontières terrestres pour lutter contre le Covid-19

Addis-Abeba (© 2020 Afriquinfos)- En Ethiopie, le Premier ministre Abiy Ahmed a annoncé  ce lundi la fermeture des frontières terrestres, […]

Lire la suite »

Contexte du Coronavirus en Éthiopie

Le 12 janvier 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a confirmé qu’un nouveau coronavirus était à l’origine d’une maladie respiratoire chez un groupe de personnes de la ville de Wuhan, province du Hubei, Chine, qui a été signalée à l’OMS le 31 décembre 2019.

Le taux de létalité pour COVID-19 a été beaucoup plus faible que le SRAS de 2003, mais la transmission a été significativement plus élevée, avec un nombre total de morts important.

Chronologie du Coronavirus en Éthiopie

Mars 2020 : Coronavirus en Éthiopie

Le 13 mars, le premier cas de coronavirus a été signalé dans le pays et la victime identifiée par la suite était un citoyen japonais. Le processus de recherche des contacts est actuellement en cours, selon Lia Tadesse, ministre de la Santé de l’Éthiopie.

Malgré l’aggravation de la situation dans d’autres pays, l’Éthiopie n’appliquera pas une interdiction de voyager, Tadesse déclarant que le virus est présent dans 134 pays, et l’application d’une interdiction de voyager ne fonctionnera pas. 

Le 15 mars, trois autres cas de coronavirus ont été signalés. Les personnes infectées, une éthiopienne et deux japonaises, ont eu des contacts avec la personne qui aurait été infectée par le virus le 13 mars. 

Le 16 mars, un Éthiopien de 34 ans, qui serait arrivé de Dubaï le 12 mars 2020, a été testé positif au virus. 

Le 17 mars, un diplomate britannique arrivé de Dubaï a été testé positif au virus.

Le 19 mars, trois autres cas de virus ont été confirmés. L’un est un ressortissant japonais de 44 ans qui a été en contact avec le ressortissant japonais identifié précédemment. Le deuxième cas confirmé est un Éthiopien de 85 ans qui est arrivé en Éthiopie le 2 mars 2020. Le troisième cas est un ressortissant autrichien de 39 ans qui est arrivé en Éthiopie le 15 mars 2020.

Le 22 mars, deux autres cas ont été signalés. Le premier cas confirmé concerne un Éthiopien de 28 ans qui s’était rendu en Belgique et est arrivé en Éthiopie le 14 mars 2020. Le deuxième cas est un Éthiopien de 34 ans arrivé de Dubaï le 19 mars 2020. 

Le 24 mars, un cas supplémentaire de virus a été signalé. Un Ethiopien de 34 ans, arrivé de Dubaï le 19 mars, a été testé positif au virus. 15 personnes qui auraient eu des contacts avec la personne sont actuellement suivies.

Le 27 mars, quatre autres cas de virus ont été confirmés. Le premier cas concerne un Mauricien de 72 ans arrivé du Congo Brazzaville le 14 mars 2020. Le deuxième cas concerne un individu de 61 ans originaire d’Adama dans la région d’Oromia sans antécédents de voyage. Le troisième cas concerne un ressortissant éthiopien de 28 ans qui s’est rendu en Israël et est arrivé en Éthiopie le 21 mars 2020. Le quatrième cas est un Éthiopien de 24 ans sans antécédents de voyage. Le cas de cet Éthiopien de 24 ans a été annoncé plus tard comme un faux positif le 30 mars 2020 après que trois tests de suivi ont montré que le patient était négatif.

Le 28 mars, le ministère de la Santé a signalé qu’un patient s’était complètement remis du virus. 

Le 29 mars, cinq autres cas de virus ont été signalés. Le premier cas est celui d’une femme éthiopienne de 28 ans qui s’était rendue en Belgique et au Cameroun le 17 mars et le 19 mars respectivement. Les deuxième et troisième cas concernent un homme de 14 ans et une femme d’Adama de 48 ans qui sont membres de la même famille et qui ont eu des contacts antérieurs avec une personne atteinte du virus. Les quatrième et cinquième cas concernent un homme de 38 ans et une femme éthiopienne de 35 ans originaires d’Addis-Abeba, tous deux ayant des antécédents de voyage à Dubaï à différentes dates. Un patient aurait également complètement récupéré, ce qui fait le nombre total de récupérations 2.

Le 30 mars, le Premier ministre a déclaré dans un communiqué que le nombre total de cas dans le pays était passé à 23. L’un des cas concerne un Éthiopien de 32 ans, arrivé des États-Unis le 19 mars. Le deuxième cas concerne une Ethiopienne de 37 ans arrivée des Émirats arabes unis le 21 mars. Les deux individus sont originaires de la région d’Amhara. 

Le 31 mars, quatre cas de virus ont été signalés. Les deux premiers cas concernent deux hommes éthiopiens de 30 et 36 ans, arrivés de Dubaï le 24 mars. Ils ont tous deux été placés en quarantaine obligatoire à leur entrée. Le troisième cas est celui d’une femme éthiopienne de 60 ans originaire d’Addis-Abeba, arrivée de France le 15 mars. Le quatrième cas confirmé est celui d’un Éthiopien de 42 ans originaire de Dire Dawa, arrivé d’Australie le 18 mars. 

Avril 2020 : Coronavirus en Éthiopie

Le 1er avril, trois autres cas ont été signalés. La première est une femme éthiopienne de 33 ans ayant des antécédents de voyage à Djibouti, au Brésil, en Inde et au Congo Brazzaville. Le deuxième cas est celui d’un Éthiopien de 26 ans sans antécédents de voyage. Le troisième cas est celui d’un Éthiopien de 32 ans qui a été en contact avec une personne dont le cas a été confirmé et était en isolement. 

Le 2 avril, un patient se serait complètement rétabli. 

Le 3 avril, six autres cas de virus ont été signalés. Cinq des cas provenaient d’Addis-Abeba et deux d’entre eux avaient des antécédents de voyage à Dubaï à différentes dates. Le sixième cas est une femme éthiopienne de 33 ans, originaire de Dire Dawa, qui aurait déclaré avoir été en contact avec la personne testée positive le 31 mars.

Le 4 avril, trois autres cas de virus ont été signalés. Tous les cas provenaient d’Addis-Abeba. Deux des patients, un Éthiopien de 29 ans et un homme de 34 ans, avaient des antécédents de voyage à Dubaï à différentes dates. Le troisième cas concerne une Ethiopienne de 35 ans arrivée de Suède le 3 avril. À la même date, une reprise supplémentaire a été signalée, portant le nombre total de reprises à 4.

Le 5 avril, cinq autres cas positifs de virus ont été signalés. Trois d’entre eux sont des Éthiopiens. Les deux autres sont des ressortissants libyens et érythréens. Le même jour, les premiers décès de patients du coronavirus ont été signalés. Le premier patient était une femme éthiopienne de 60 ans avec des antécédents de voyage en France qui a été testée positive pour le virus le 31 mars 2020. Le deuxième patient était un Éthiopien de 56 ans, sans antécédents de voyage, dont le virus a été confirmé le 3 avril 2020. 

Le 6 avril, un cas de virus a été signalé. Il s’agit d’une femme éthiopienne de 65 ans résidant à Dukem sans antécédents de voyage.

Le 7 avril, huit autres cas de virus ont été signalés. L’une des personnes infectées est un ressortissant érythréen et les autres sont des Éthiopiens. Un bébé de 9 mois est l’un des cas, ce qui en fait le plus jeune cas confirmé jusqu’à présent.

Le 8 avril, trois cas de virus ont été signalés. Deux d’entre eux sont des hommes éthiopiens de 29 ans ayant des antécédents de voyage à Dubaï. L’autre cas est celui d’un homme éthiopien de 36 ans originaire d’Addis Kidam dans la région d’Amhara, sans antécédents de voyage. 

Le 9 avril, un cas de virus a été signalé. Le cas est celui d’un Canadien de 43 ans ayant des antécédents de voyage à Dubaï et au Canada. 

Le 10 avril, neuf autres cas de virus ont été signalés. Sept d’entre eux sont des Éthiopiens et les autres des ressortissants érythréens et indiens. Tous avaient des antécédents de voyage. Le même jour, le décès d’un patient a été signalé. La patiente était la femme de Dukem, âgée de 65 ans, qui a été testée positive pour le virus le 6 avril. 

Le 11 avril, quatre cas de virus ont été signalés. Tous sont éthiopiens et trois d’entre eux ont des antécédents de voyage. À la même date, 6 autres récupérations ont été signalées.

Le 12 avril, deux cas ont été signalés. Le premier cas est celui d’une femme éthiopienne de 24 ans qui est revenue de Dubaï avant que la règle de quarantaine obligatoire ne soit imposée à toute personne entrant dans le pays. Le deuxième cas concerne une Éthiopienne de 35 ans qui est revenue de Turquie et était en quarantaine obligatoire. 

Le 13 avril, trois cas ont été signalés. Tous sont éthiopiens et n’ont pas eu d’histoires de voyage. À la même date, 4 autres récupérations ont été signalées. 

Le 14 avril, huit autres cas ont été signalés.

Le 15 avril, trois cas ont été signalés. Tous sont éthiopiens. Le même jour, un patient se serait complètement rétabli. 

Le 16 avril, sept autres cas ont été signalés. Tous sont éthiopiens et l’un d’eux n’avait aucun antécédent de voyage à l’étranger. 

Le 17 avril, quatre cas ont été signalés. Tous sont éthiopiens. Deux d’entre eux viennent d’Addis-Abeba et les deux autres de la région d’Amhara. 

Les réactions du Coronavirus en Éthiopie

Le 16 mars 2020, le bureau du Premier ministre a annoncé que les écoles, les manifestations sportives et les rassemblements publics seraient suspendus pendant 15 jours. 

Le 20 mars 2020, Ethiopian Airlines a suspendu ses vols vers 30 pays touchés par le coronavirus. Le même jour, il a été annoncé que toute personne entrant dans le pays devrait subir une auto-quarantaine obligatoire pendant 14 jours. Les boîtes de nuit à Addis-Abeba doivent également rester fermées jusqu’à nouvel ordre. 

Le 23 mars 2020, l’Éthiopie a fermé toutes les frontières terrestres et déployé des forces de sécurité pour stopper la circulation des personnes le long des frontières. 

Le 25 mars 2020, 4011 prisonniers ont été graciés par le président éthiopien Sahle-Work Zewde afin d’empêcher la propagation du coronavirus. La grâce ne s’applique qu’aux prisonniers condamnés pour des délits mineurs qui purgent des peines allant jusqu’à trois ans et à ceux qui sont sur le point d’être libérés. 

Le 29 mars 2020, Ethiopian Airlines a suspendu ses vols vers plus de 80 pays. 

Le 2 avril 2020, le procureur général fédéral a accordé une grâce à 1 559 prisonniers. 

Le 8 avril 2020, le Conseil des ministres a déclaré l’état d’urgence de cinq mois en réponse au nombre croissant de cas de coronavirus. L’état d’urgence a été approuvé le 10 avril par le parlement.

Gouvernements régionaux face au Coronavirus en Éthiopie

Après que plusieurs cas de virus ont été signalés, plusieurs régions du pays ont pris des mesures pour empêcher une nouvelle propagation du virus. Des restrictions de voyage et des interdictions de séjour ont été imposées par les régions d’Amhara, d’Oromia, du Tigré, des nations du Sud, des nationalités et des peuples, Benishangul Gumuz, Afar, Somali et Gambela. 

Coronavirus en Éthiopie en Amhara 

Le 25 mars 2020, le gouvernement régional d’Amhara a ordonné aux fonctionnaires à haut risque de travailler à domicile. 

Le 29 mars 2020, une interdiction de tous les véhicules de transport public entrants a été ordonnée. 

Le 30 mars 2020, il a été annoncé que toute personne rentrant de l’étranger au cours des trois semaines précédentes devrait se présenter aux bureaux de santé locaux. 

Le 31 mars 2020, un verrouillage total de 14 jours de Bahir Dar et de trois autres villes a été imposé. 

Coronavirus en Éthiopie : Oromia

Le 29 mars 2020, la ville d’Adama a ordonné une interdiction totale des systèmes de transports publics. L’ordre est venu après que deux personnes ont été testées positives pour le virus dans la ville. La ville d’Asella et de Metu a également pris des mesures interdisant la circulation de tous les transports publics vers et depuis la ville.

Le 30 mars 2020, une interdiction totale des transports publics transfrontaliers et interurbains a été imposée. 

Le 7 avril 2020, l’État régional a libéré 13 231 prisonniers.

Tigray

Le 26 mars 2020, la région du Tigray a déclaré l’état d’urgence dans toute la région pendant 15 jours, interdisant tous les voyages et activités publiques dans la région pour empêcher la propagation du virus.

Le 29 mars 2020, la fermeture de tous les cafés et restaurants a été ordonnée. Les mesures prises consistent également à interdire aux propriétaires d’expulser des locataires ou à augmenter le loyer. Tout voyageur entrant dans l’État est également tenu de se présenter au bureau de santé le plus proche. 

Le 6 avril 2020, l’État régional a libéré 1 601 prisonniers. 

Impact du Coronavirus en Éthiopie

Économique

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique a estimé que COVID-19 réduirait de 2,9 points de pourcentage la croissance économique de l’Éthiopie pour l’exercice 2020.

La pandémie a affecté de manière significative l’industrie d’exportation de fleurs de l’Éthiopie. Après que l’Europe a été frappée par le coronavirus, la demande de fleurs a chuté et le prix a chuté de plus de 80%. Au total, 150 000 employés de cette industrie risquent également de perdre leur emploi. 

Ethiopian Airlines, la compagnie aérienne nationale, a indiqué qu’elle ne fonctionnait qu’à 10% de sa capacité en raison de la pandémie de coronavirus. Le PDG, Tewolde Gebremariam, a signalé une perte de 550 millions de dollars au cours des mois de janvier à avril 2020. 

Éducatif

Plus de 26 millions d’élèves sont touchés par les fermetures d’écoles en raison du coronavirus. En conséquence, les programmes d’alimentation scolaire pour environ 1 million d’enfants dans plusieurs régions du pays ont cessé.

Politique

Les élections générales qui devaient se tenir le 29 août 2020 n’auront pas lieu à la date prévue, selon un communiqué du National Electoral Board of Ethiopia publié le 31 mars. Le conseil a également déclaré qu’il avait cessé temporairement toutes les activités liées à l’élection.

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés