Madagascar passe la flamme olympique à Seychelles

La cérémonie a commencé en début de l'après-midi au stade d’Alarobia, situé au centre-ville de la capitale, par des spectacles des chanteurs célèbres malgaches, suivis d'une procession de la flamme olympique autour des quartiers environnant du stade.

Quand la flamme olympique a été revenue au stade, les sportifs l'ont passé au ministre malgache des Sports, Jean-André Ndremanjary et au président du Comité olympique malgache, Thierry Siteny Randrianasoloniaiko, qui l'a transmise à la délégation seychelloise, conduite par le secrétaire général du ministère de la Jeunesse, des Sports et de la Culture seychellois, Denis Rose.

La flamme olympique a poursuit sa procession vers l'aéroport international d'Ivato pour quitter Madagascar avant de continuer ses traversées dans les îles voisines à savoir, La Réunion, Maurice, et Mayotte et est prévue d'arriver aux Seychelles au mois d'août.

Les jeux des îles de l'océan Indien sont organisés à tour de rôle chaque quatre ans pour les Maldives, Mayotte, les Comores, les Seychelles, l'Ile Maurice, la Réunion et Madagascar dans les disciplines suivantes, athlétisme, basket-ball, boxe, cyclisme, judo, karaté, haltérophilie, lutte, natation, tennis de table, tennis, football, pétanque, taekwondo et volley-ball. Pourtant seulement les pays disposant des infrastructures et moyens importants peuvent l'accueillir.

La première édition a eu lieu à La Réunion en 1979, la deuxième était à Maurice en 1985, la troisième a été organisée à Madagascar en 1990 avant que les Seychelles l'aient accueillie en 1993 pour la quatrième édition. La cinquième édition a été organisée à La Réunion en 1998, suivie par l'île Maurice en 2003 pour la sixième édition. Madagascar, le pays hôte de la septième édition en 2007, était en tête du classement général avec 100 médailles d'or à l’issu de cette dernière édition.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés