M’bami à jamais dans le cœur de plusieurs fanatiques du foot dans le monde

Le Havre (© 2023 Afriquinfos)- L’ancien international camerounais Modeste M’bami est décédé le samedi 7 janvier dernier des suites d’une crise cardiaque. Depuis, les hommages se multiplient pour le joueur qui dans les clubs où il a évolué ou en sélection, était connu pour sa grande gentillesse.

Les fanas de football se souviendront de lui comme le joueur qui a marqué le but en or lors des JO de Sydney qui a permis au Cameroun de battre le Brésil en quarts-de-finale et d’ensuite remporter la compétition. Modeste M’bami a rendu l’âme à seulement 40 ans au Havre où il s’était installé depuis la fin de sa carrière. Un accident cardio-vasculaire (AVC) a eu raison du robuste joueur qui se remettait d’une infection à la Covid-19.

L’annonce de sa mort a suscité de nombreuses réactions chez ses anciens coéquipiers en clubs et chez les Lions indomptables. Samuel Et’o’o, actuel président de la Fecafoot avec qui il a évolué en sélection, a écrit: ‘’Tu es parti trop tôt’’.

Modeste M’bami qui a porté les couleurs du Paris Saint Germain et de l’Olympique de Marseille, a reçu les hommages de ses anciens camarades de vestiaires. Le club phocéen d’abord: « L’Olympique de Marseille a appris avec une grande tristesse la disparition soudaine de Modeste M’bami. Toutes nos pensées vont à la famille et aux proches de notre ancien olympien », a témoigné l’OM. « Ce sourire, ta gentillesse, tellement toi Modeste. Immense pensée à sa famille« , a réagi Habib Beye, avec qui il a joué une saison à Marseille.

Mathieu Valbuena, qui a lui aussi partagé le vestiaire marseillais avec le Lion indomptable s’est ému: « Je suis sous le choc. Que de bons moments passés ensemble… Toi qui m’avais appelé ‘Petit Vélo’, surnom qui m’a suivi toute ma carrière. Toutes mes pensées vont à ta famille et tes proches. Repose en paix mon ami ».

Né à Yaoundé en 1982, M’bami avait entamé sa carrière professionnelle à Sedan (2000-2003) avant de passer un cap en rejoignant Paris (2003-2006), avec deux Coupes de France à la clé, puis Marseille (2006-2009). Il avait ensuite quitté la France pour poursuivre sa carrière en Espagne, en Chine, en Arabie Saoudite et même en Colombie, avant de raccrocher en 2016, après une dernière pige au Havre.

Modeste M’bami a porté à 38 reprises la tunique des Lions Indomptables pour 3 réalisations, et une finale de CAN perdue en 2008 au Ghana, face aux Pharaons d’Egypte.

S. B.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés