La rentrée politique de Barack Obama : contre le Covid-19 et Trump

Rentrée politique de Barack Obama

Rentrée politique de Barack Obama | Suite aux multiples attaques de l’actuel locataire de la Maison Blanche, l’accusant entre autres d’espionnage et d’avoir sous son mandat trop fraternisé avec la Chine qu’il accuse d’être responsable de la propagation du Covid-19 aux Etats-Unis, Barack Obama a fini par réagir.  La contre-attaque de l’ancien président américain s’est faite ce week-end à la faveur d’émissions de télévisions où il devait motiver de jeunes étudiants. Il n’a pas manqué de critiquer la gestion de la crise du coronavirus par l’administration Trump.

Pas une seule fois, l’ancien locataire de la « White House » n’a prononcé le nom de son successeur mais tout le monde savait de qui il parlait. Comment pouvait-il en être autrement quand ces dernières semaines, Donald Trump empêtré dans une gestion approximative de la gestion du Coronavirus n’a cru mieux que de s’attaquer à son prédécesseur, l’accusant presque d’avoir fait entrer le Covid-19 aux Etats-Unis pour avoir trop familiarisé avec la Chine ou encore l’accusant d’espionnage et de tentative de déstabilisation.  L’occasion était donc trop belle pour que Barack Obama ne lui réponde pas.

Ce dernier assis aux côtés de son épouse, Michelle, devait ce samedi, prononcer une allocution largement diffusée via des chaînes de télévision et sur les réseaux sociaux,  à l’intention des diplômés du réseau des universités historiquement noires (HBCU) et d’élèves américains. A ces derniers, l’ancien Président a notamment déclaré : « Plus que tout autre chose, cette pandémie a finalement totalement levé le rideau sur l’idée que beaucoup de gens au pouvoir savent ce qu’ils font», et d’enfoncer le clou « Beaucoup d’entre eux ne font même pas semblant de diriger ». Des piques bien senties qui visaient évidemment Donald Trump. La gestion de ce dernier de la crise du coronavirus et ses déclarations quelques peu ubuesques sur la pandémie du coronavirus , font l’objet de vives critiques.

Barack Obama qui a ouvertement affiché son soutien à la candidature de Joe Biden, en a évidemment profité pour battre campagne pour son ancien Vice-Président. Ainsi a-t-il notamment évoqué « les inégalités sous-jacentes et le fardeau historiquement porté par les communautés noires dans ce pays » que révèlent un peu plus la pandémie du coronavirus. L’ancien président des Etats-Unis a assuré qu’il passerait autant de temps que nécessaire à faire campagne aussi intensivement que possible pour Joe Biden donc contre Donald Trump dont il a en privé qualifié la gestion de la crise sanitaire actuelle de « désastre chaotique absolu ».

Boniface T.

Ne ratez pas de nouvelles sur le coronavirus.

 

Ces articles devraient vous intéresser :

Covid-19 en Afrique : communications présidentielles très sollicitées  
L’état de la pandémie en Afrique au 13 juin 2020
L’état de la pandémie en Afrique au 22 juillet
Le Festival de Cannes reporté à une date ultérieure en raison du Covid 19
Covid-19 : Pretoria refuse tout programme d'ajustement structurel du FMI
Covid-19 en Afrique : Une population jeune est un atout
L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso
Lutte anti-Covid-19 : La Banque panafricaine UBA annonce une contribution de sept milliards de franc...
Lutte contre le coronavirus : la Côte d’Ivoire lance l’application « Mediclick » pour réduire la pro...
Afrique : l’utilisation de la monnaie numérique préconisée pour stopper la propagation du COVID-19
Covid-19 : l'Afrique du Sud ordonne le confinement, le Sénégal et la Côte d'Ivoire annoncent un cou...
Covid-19: Cuba pas en quête de reconnaissance en envoyant des médecins dans des pays frappés (Diplom...
L’état de la pandémie en Afrique au 15 juin 2020
Angola : un jeune abattu par un soldat parce qu'il ne voulait pas porter le masque
La pandémie du Covid-19 cloue au sol 95% de la flotte aérienne africaine (Afraa)
Covid-19 : La CNUCED projette une baisse de 25% à 40% des flux des IDE en Afrique en 2020
Confinement au Nigeria: 18 personnes tuées par les forces de sécurité
Covid-19 : Washington injectera 5 milliards de dollars dans la santé mondiale, avec l'Afrique comme ...
Coronavirus: alerte aux fake news, trois arrestations au Maroc
(COVID-19) : Le parlement français adopte une loi instaurant l'état d'urgence sanitaire pour deux mo...
Coronavirus : dispositif spécial pour les prisons ivoiriennes surpeuplées
Showbiz: les démêlés de l’ex-copine de DJ Arafat
L’état de la pandémie de Coronavirus en Afrique au 4 mai
Eto'o invite l'Afrique à tirer des leçons du Covid-19

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés