Embiid rate le titre de MVP et la finale de la saison de la NBA

Philadelphie (© 2022 Afriquinfos)- Double déception pour la Star des Philadelphie 76ers. Le Pivot dominant qui a déjà vu le titre de MVP lui passer sous le nez, n’accédera pas aux demi-finales de la Conférence Est. Blessé et malgré toute sa bonne volonté, le Camerounais n’a pu rien faire lors du Game 6 pour éviter l’élimination des Sixers face aux Heat de Miami.   

Avec une saison hors-norme et des statistiques affolantes, le titre de MVP semblait tendre la main à Joel Embiid. Le Camerounais a fini « Meilleur marqueur NBA » cette année, premier pivot à terminer top scoreur depuis Shaquille O’Neal (2000) et à tourner à plus de 30 points de moyenne depuis Moses Malone (1982). Jojo a enchaîné des performances de haute volée, emmenant les Sixers dans le Top 4 de l’Est avec 51 victoires. Ça n’a pourtant pas suffi au collège de votants qui a désigné Nikola Jokic, MVP pour la deuxième année consécutive.  Un choix qui a créé la polémique au sein des acteurs de la balle orange. De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer ce qu’elles considèrent comme un scandale.

Avec une blessure au pouce et une orbite fracturée, le pivot des Sixers a de nouveau fait face à une nouvelle désillusion en Playoffs. Une élimination dans la Game 6 face au Miami Heat. Il aura néanmoins tout tenté. Jouant 44 minutes au total et shootant deux fois plus que lors de la rencontre précédente (24 tentatives dans le Game 6, 12 seulement lors du Game 5), Embiid a d’abord tenté de porter les siens à travers son activité, avant de plonger avec l’ensemble de son équipe en deuxième mi-temps. Il s’est démené (20 points, 12 rebonds à 7/24 au tir dont 2/8 du parking), on l’a vu plusieurs fois traîner au sol, il a donné tout ce qu’il avait, cela n’a juste pas suffi contre une équipe de Miami solide collectivement et défensivement.  

Sur les cinq dernières campagnes de playoffs, les Sixers n’ont jamais passé les demi-finales de conférence. Le Camerounais lui, pourra se féliciter de ses statistiques individuelles, il aura sorti sa meilleure saison en carrière. Avec une moyenne de 30, 6 points par match, Embiid a fini meilleur scoreur de la saison. Il est le premier non-américain à s’offrir ce titre honorifique.

Boniface T.

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés