Un groupe armé centrafricain renonce définitivement aux hostilités

Bangui (© 2019 Afriquinfos)- Nourredine Adam, chef du Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC), l’un des 14 groupes armés ayant signé début février l’accord de paix avec le gouvernement centrafricain, a annoncé que son groupe va désormais renoncer pour de bon à la lutte armée, a déclaré vendredi le chef du groupe.

Le pouvoir central a su faire preuve de sa bonne foi en direction de la population du nord-est du pays à travers d’une série d’actions concrètes, d’où la « cessation immédiate, complète et irrévocable des hostilités ainsi que de toute forme de violence armée » du FPRC, a-t-il fait savoir.

Le chef du FPRC a dit se conformer aux dispositions de l’accord de paix. Il a demandé au gouvernement de concrétiser celui-ci dans les meilleurs délais, et a appelé la communauté internationale à accompagner ce processus.I.N.