Les Chefs d’Etat de la Cemac invités à plus d’efforts pour le développement des infrastructures de base

Yaoundé (© 2019 Afriquinfos)- Au terme des travaux du sommet extraordinaire de la Cemac, qui s’est tenu du 21 au 22 novembre dernier à Yaoundé au Cameroun, le Président congolais, M. Denis Sassou-N’Guesso a relevé qu’il est nécessaire que les Chefs d’Etat de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) engagent des efforts encore plus importants pour réaliser des infrastructures de base, notamment dans le domaine des transports dans la sous-région.

Selon le président congolais, les dirigeants de la Cemac ont  établi un constat négatif sur les domaines des transports principalement, des télécommunications et de l’énergie, dont le manque  paralyse la sous-région. Les réformes que les Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cemac ont engagées depuis trois ans ont porté leurs fruits. «Nous partons de Yaoundé très satisfaits du déroulement du sommet», a, -t-il affirmé.

M. Sassou Nguesso a indiqué que la situation reste fragile et qu’il faille continuer de fournir des efforts pour redresser la situation économique de la sous-région.

A son avis, pour permettre la libre circulation des personnes et des biens et la promotion du développement, il faut lesdites infrastructures.Celles-ci, a-t-il poursuivi, demeurent une préoccupation. «Il n’y aucune voie qui relie le Cameroun au Congo», a-t-il martelé, avant de  précisé  qu’«on ne s’en rend peut-être pas compte. Mais il n’y a pas de routes, pas de chemin de fer, pas de transport fluvial ni de transport aérien entre les deux pays. On dirait qu’il y a une voie, la mer qui relie Pointe-Noire à Douala. Mais, ce n’est pas celle-là que nous attendons».

A ce propos, il a fait observer que les différents pays de la zone Cemac sont coupés les uns des autres, faute de voies de communication.Il en est de même de la République centrafricaine (Rca) qui est aussi coupée du Congo. «S’il n’y avait pas cette voie d’eau, l’Oubangui,  donnée par Dieu, les Congolais n’iraient pas en Centrafrique, parce qu’il n’y a pas de voies de communication», a-t-il fait remarquer.

M. Sassou-N’Guesso a évoqué le même le problème avec le Gabon, soulignant que ces exemples peuvent se multiplier dans la sous-région.

Le sommet a été consacré, entre autres, aux réformes économiques, à l’avenir du Franc Cfa, à la sécurité et à la libre circulation des personnes et des biens dans l’espace Cemac.

Et donc parlant de l’avenir du franc Cfa, le président Denis Sassou Nguesso a fait savoir que les dirigeants des Etats de la Cemac ont pris une position claire sur cette question délicate qui doit être traitée avec un esprit de responsabilité et la volonté d’aboutir.

La question du franc Cfa, la monnaie unique héritée de la colonisation, divise les économistes et les Chefs d’Etat de la zone Franc, a-t-on noté. Les uns la présentent comme un frein au développement, tandis que ceux qui  militent pour son maintien avancent l’argument de la stabilité qu’offre cette monnaie face aux spéculations. (ACI).

AFP

Ces articles devraient vous intéresser :

Air Cemac à la recherche d'un nouveau partenaire stratégique
Congo: La compagnie aérienne qui va tout changer
CEMAC : Yvon Songuet, directeur général de la BDEAC, emporté par le changement de pouvoir en RCA
Bilan 2011 : Climat sociopolitique relativement stable en zone CEMAC
Les employeurs de gouvernants de la CEMAC invités à renforcer les moyens de lutte contre le VIH/Sida
Gabon : Le sommet des chefs d'Etat de la CEMAC prévu pour le mois de mai à Brazzaville
Relations Maroc UEMOA/CEMAC: Des entreprises marocaines font les yeux doux au Sud du Sahara via la C...
Indicateurs économiques de la Cemac au jaune jusqu’en 2017 au moins (FMI)
Ali Bongo Ondimba en route pour le Sommet de la CEMAC à Brazzaville
CEMAC : Maintien du siège à Bangui et aide de 25 milliards FCFA pour la sécurité en RCA
Un haut responsable de la future Air Cemac éclaire sur l'actionnariat de la compagnie
La CEMAC lance la riposte contre la polio en recrudescence dans la région
Michel Djotodia annonce un retour progressif de la sécurité en République centrafricaine
Cemac : les experts préoccupés par la sécurité aérienne dans la sous-région
CEMAC: Près de 600 milliards de fcfa injectés dans l’économie réelle pour oxygéner les banques
Plaidoyers croisés pour une redistribution des cartes dans l’UEAC, la sous-région la plus statique d...
L'Afrique centrale envisage également réformer le franc CFA
Air CEMAC : Difficiles négociations avec Air France pour le partenariat stratégique
Sommet de la CEMAC à Libreville la semaine prochaine en marge du New York Forum Africa
Centrafrique : Contraction de la croissance à - 14% contre 3,3% de prévision en 2013
CEMAC : Le FMI juge la politique monétaire limitée par le système de taux de change fixe accroché à ...
La circulation en zone CEMAC fait l'objet d'une concertation à Libreville
La bourse de la CEMAC suggère au Gabon un emprunt obligataire de 200 milliards de FCFA
Les banques du continent estiment que la dette chinoise n’est pas un problème

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés