Le peuple turc manifeste contre les effusions de sang en Egypte et en Syrie

Afriquinfos Editeur 6 Vues
1 Min de Lecture

Des milliers de manifestants se sont rassemblés jeudi après-midi aux parcs Abdi Ipekci et Sarachane dans le centre ville d'Ankara pour protester contre les massacres rapportés en Syrie. Une manifestation a été organisée à Istanbul, la plus grande ville de Turquie, par une des plus grandes associations turques Mazlum-Der, pour faire le deuil des tués en Egypte et en Syrie.

 Dans la ville d'Anatolie centrale Konya, des membres d'ONGs tiendront un rassemblement en soutien au président égyptien destitué Mohamed Morsi. Davantage de protestations sont prévues vendredi et durant le week-end dans de nombreuses villes turques, parmi lesquelles Izmir, Erzincan, Nevsehir et Alanya.

Des activistes ont assuré mercredi que le gouvernement syrien avait usé d'armes chimiques dans les banlieues est de Damas, faisant au moins 635 morts et le gouvernement turc a exhorté la mission menée par l'ONU d'enquêter sur cette affirmation le plus tôt possible.

Concernant la situation en Egypte, les plus hauts dirigeants turcs ont fortement condamné mercredi la répression des forces de sécurité égyptiennes contre les partisans de Morsi et appelé à une intervention internationale immédiate dans les troubles en cours.