Libéralisme en Ethiopie: Les investisseurs étrangers désormais autorisés à investir dans la distribution et exporter du café, des cuirs, peaux, et bétail

Afriquinfos Editeur
2 Min de Lecture

Agenda

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Addis-Abeba (© 2024 Afriquinfos)- Dans Alors réservé qu’aux nationaux jusqu’à présent, le secteur de la distribution en Ethiopie sera désormais ouvert aux investisseurs étrangers. Cette mesure s’applique s’inscrit dans le cadre de la libéralisation de l’économie éthiopienne, a annoncé le Gouvernement éthiopien ce jeudi 18 avril 2024.

«Les investisseurs étrangers qui remplissent les conditions fixées par le Gouvernement éthiopien peuvent désormais investir dans toutes les activités du commerce de détail», a souligné le ministère éthiopien du Commerce et de l’Intégration régionale dans un communiqué.

Ces activités ouvertes désormais aux étrangers, a-t-il expliqué, englobent «un large éventail d’activités du commerce de gros, à l’exception de la vente des produits d’engrais» et les potentiels investisseurs étrangers en Ethiopie, sont dorénavant autorisés à «exporter du café, des graines oléagineuses, des céréales, des cuirs et peaux, des produits forestiers et du bétail» en remplissant les conditions requises en la matière.

Pays d’Afrique de l’Est, l’Ethiopie dispose d’un vaste marché intérieur avec 120 millions de consommateurs. Deuxième pays le plus peuplé d’Afrique, l’Ethiopie dispose et un territoire aux cultures millénaires. Le pays a fait radicalement le choix de l’accélération de la libéralisation de son économie ces dernières années, tout en protégeant ses champions nationaux dans divers secteurs.

- Advertisement -

V.A.