L’état de la pandémie en Afrique au lundi 18 mai

Afriquinfos Editeur 16 Vues
3 Min de Lecture
État de la pandémie en Afrique

État de la pandémie du Covid-19 en Afrique | Selon le centre de prévention des maladies de l’Union africaine, le continent recensait ce lundi 84 872 cas de Covid-19, et 2 771 décès dus à la maladie. Les États les plus touchés sont l’Afrique du Sud, l’Égypte, l’Algérie, le Maroc et le Nigéria.

Face à la pandémie du coronavirus, le Centre de prévention et de contrôle des maladies (CDC) de l’Union africaine est monté au front très tôt, tandis que l’Afrique de l’Ouest garde une longueur d’avance sur les autres communautés régionales, grâce à son expérience face au virus Ebola.

Riek Machar testé positif

Riek Marchar a annoncé lui-même à la nation qu’il était atteint par le Covid-19. Le Premier vice-président avait ordonné jeudi dernier que toute la « task force » chargée de lutter contre l’épidémie, dont il est à le directeur adjoint, soit testée. Une décision prise après la contamination d’un membre de l’équipe au coronavirus.  Outre l’ancien chef rebelle, d’autres personnes faisant partie du comité, dont son épouse ministre de la Défense, ont aussi été infectés. Certains collaborateurs, et même des gardes du corps de Riek Machar, sont également malades. Le chef du SPLM-IO a assuré que la task force continuerait le travail, mais que lui et son épouse se mettraient en quarantaine dans leur résidence, où ils recevront des visites médicales.

Cette annonce tombe alors que le nombre de cas est en forte hausse au Soudan du Sud et que la gestion de l’épidémie par les autorités est critiquée. Le pays recense environ 200 malades,

L’archevêque de Douala croit en son remède

Il refuse d’en divulguer la composition, mais Monseigneur Kleda fait le buzz au Cameroun : l’archevêque de Douala se dit sûr de l’efficacité de son breuvage à base de plantes contre le Covid-19, dont il soulagerait rapidement les effets selon son promoteur, qui parle de 900 personnes traitées, et aucun décès. Il se présente sous forme de gouttes à prendre diluées dans de l’eau, plusieurs fois par jour. Aucune étude n’a été menée, et l’ordre des médecins comme le ministère camerounais de la Santé accueillent ces affirmations avec prudence. Le ministère a envoyé à Douala une équipe « d’accompagnement » et « d’évaluation ».

Pour l’heure, aucun traitement n’a prouvé son efficacité contre le Covid-19. L’Organisation mondiale de la santé assure ne pas être opposée à la médecine traditionnelle, mais elle insiste sur la nécessité de soumettre chaque produit à des essais cliniques rigoureux. La Cameroun dénombre près de 3 000 cas recensés officiellement, et 139 morts du coronavirus.

V.A.

Ne ratez pas de nouvelles sur le coronavirus.