Les Universités kenyanes dorénavant regardantes au sujet de l’habillement des étudiants des deux sexes

Afriquinfos Editeur 27 Vues
2 Min de Lecture

Nairobi (© 2023 Afriquinfos)- Un dress code est désormais en vigueur dans les Universités kenyanes. Les coupes de cheveux et tresses fantaisistes sont également interdites.

Tous les étudiants sont tenus de se conformer au code universitaire d’habillement et de porter une tenue appropriée pendant les études, à l’heure des repas dans la salle à manger et dans les fonctions de l’Université ». Cette déclaration émane du Dr Esther Mbaatu, Doyenne des Etudes de l’Université méthodiste du Kenya qui a instauré de nouvelles règles vestimentaires pour ses étudiants. Ainsi, il est interdit aux étudiantes de porter des coupes Tumbo, des pantalons moulants, des hauts à dos nu, des mini-jupes, des jupes dont les fentes sont au-dessus de la ligne du genou et des robes/chemisiers avec un décolleté descendant de plus de 4 pouces.

Il est interdit aux étudiants masculins de porter des boucles d’oreilles, des chemises non rentrées, des gilets qui montrent la poitrine nue, des chapeaux/ casquettes dans les cours et les bureaux. L’Université a également ajouté qu’il était interdit aux étudiants masculins de tresser leurs cheveux et d’avoir des dreadlocks. Ces nouvelles directives ne sont pas du goût de tout le monde. Les étudiants revendiquent le droit de s’habiller dans les vêtements dans lesquels ils se sentent à l’aise. Le non respect de ce dress code expose à des sanctions.

S. B.