Les stars de la poule D à suivre de près

Afriquinfos Editeur 7 Vues
3 Min de Lecture

Le quatrième groupe du premier tour de la Can 2012 n’attire pas le regard des observateurs du football africain à cause uniquement de la présence du Ghana et du duel fratricide entre Guinéens et Maliens. Cette poule est aussi originale parce qu’elle verra prester des stars connues et méconnues du ballon rond africain.

A 26 ans et crédité d’une excellente prestation durant le Mondial 2010, Gyan Asamoah, attaquant ghanéen, a-t-il décidé de ne plus flirter avec l’excellence au haut niveau en s’exilant à Al Ain (aux Emirats arabes unis) ? Les inconditionnels du football africain ne devraient pas tarder à avoir une réponse à cette interrogation durant la 28ème Can. D’autant plus que le Ghana a l’obligation de résultats et que Gyan (meilleur buteur africain en Coupe du monde) est prêt à faire trembler les filets, après une vilaine blessure ces dernières semaines.

Leader courage des Aigles du Mali, Seydou Kéita aurait pu ne jamais disputer la Can 2012, s’il était resté fidèle à son annonce de retraite internationale, à l’issue de la piteuse Can du Mali, voici deux ans en Angola. A 31 ans, le milieu de terrain indéboulonnable du Fc Barcelone qui a tout gagné en club ne rêve plus que d’une chose : refaire avec les Aigles une prestation semblable à celle de leur parcours en Can 2002 et 2004 (les Aigles maliens ont fini à la quatrième place).

Quand le trentenaire Pascal Feindouno va prendre sa retraite internationale, c’est probablement à Ismaël Bangoura que reviendra la lourde mission de maintenir le cap de l’efficacité de l’attaque guinéenne. Attaquant de poche décisif à l’improviste, à 26 ans, Ismaël est désormais habitué à de grandes joutes comme la Can. Actuel joueur de l’Al Nasr de Dubaï, l’avant-centre guinéen joue en sélection depuis 2005.

Milieu de terrain doté d’une taille au dessus de la moyenne, Diphetogo Selolwane, 33 ans, est le meilleur buteur de la sélection botswanaise qui dispute la première Can de son histoire. Joueur du Supersport United en Afrique du Sud, Selolwane a déjà connu une carrière riche qui l’a mené sur divers continents. Lors de cette 28ème biennale, il démontrera assurément que le ticket arraché par son pays pour cette compétition n’était pas volé. Le Botswana a été la première sélection du continent à se qualifier pour la Can 2012 durant les éliminatoires.

 

Afriquinfos