Jean Baptiste Placca présente ses excuses à l’ancien président John Rawlings

Afriquinfos 13 Vues
2 Min de Lecture

Paris (© 2017 Afriquinfos) – Jean Baptiste Placca, le chroniqueur de Radio France Internationale, a fait parvenir ses excuses à l’ancien président ghanéen John Rawlings, pour lui avoir prêté des propos qui n‘étaient pas siens.

Dans une note datée du 24 janvier et envoyée à l’ancien président ghanéen Jerry John Rawlings, le chroniqueur de RFI Jean Baptiste Placca a exprimé ses “plus plates excuses” à l‘égard de l’ancien dirigeant, reconnaissant avoir commis une “erreur”.

L’affaire dont il est question avait créé un petit buzz, poussant l’ancien président ghanéen à réagir et à menacer de poursuites légales les journalistes qui le diffameraient. On lui prêtait des propos selon lesquels il aurait appelé l’Union africaine à agir pour déloger le président camerounais Paul Biya, comme la Cédéao l’a fait en Gambie avec Yahya Jammeh.

Le samedi 28 janvier, le journaliste a réitéré ses excuses, publiquement dans sa chronique, rappelant au passage les conditions dans lesquelles avaient été obtenue l’information.

« Cette information, reçue peu après une heure du matin, dans la nuit de vendredi à samedi, émanait d’une source d’ordinaire très fiable, et avait toutes les apparences d’une bonne dépêche d’agence (…) A cette heure avancée de la nuit, nous n’avions aucun moyen de vérifier l’authenticité de cette déclaration, et nous aurions dû renoncer à la relayer », a-t-il déclaré.

« Le journaliste n’a pas à toujours avoir le dernier mot, et lorsqu’il se trompe, il se doit de le reconnaître, en toute humilité, et c’est ce que nous faisons ici, c’est ce que je fais ici », a-t-il ajouté.