Guinée : L’Initiative africaine pour les énergies renouvelables se réunit

Afriquinfos 19 Vues
2 Min de Lecture

Conakry (© 2017 Afriquinfos)- l’Initiative africaine pour les énergies renouvelables (IAER) se réunit à Conakry pendant trois jours. Une rencontre au cours de laquelle les partenaires techniques associés aux dix bailleurs de fonds définiront les projets futurs. Ce sera également l’occasion de lancer la phase opérationnelle du projet. Une opportunité pour la Guinée, pays avec d’importantes potentialités énergétiques quasiment inexploitées à ce jour.

Electrifier le continent, c’est l’objectif que se sont fixés les chefs d’Etat africains à Paris en marge de la COP21. Un an et demi plus tard s’ouvre à Conakry l’étape opérationnelle.

Dans son discours le président guinéen Alpha Condé a  rappelé l’absence de l’électricité dans certains pays. « Plus de 650 millions d’Africains n’ont pas accès à l’énergie. L’Initiative de l’Afrique pour les énergies renouvelables vise à déployer au moins 10 gigawatts de capacités nouvelles d’ici 2020. », a-t-il affirmé.

Entre autre, 300 gigawatts devraient être installés d’ici 2030. Un projet qui pourrait bénéficier à la Guinée, surnommée le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest.

« La Guinée a un potentiel de 6 000 mégawatts d’hydroélectricité. Donc elle est au cœur du potentiel d’énergie dans la sous-région, explique Kabiné Komara, le haut-commissaire de l’OMVS, l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal. Et la valorisation de ces importantes ressources passe nécessairement par la levée de fonds. Cette initiative qui prévoit de mettre en place 10 milliards est une aubaine à saisir pour la Guinée et pour ses pays voisins. »

Mais selon les dernières données de la Banque mondiale, un Guinéen sur quatre a accès à l’électricité pour l’heure.

Innocente Nice