Foot: L’Espagnol Alcaraz a-t-il le coffre pour redonner vie aux Fennecs?

Afriquinfos 4 Vues
2 Min de Lecture
Lucas Alcaraz, (DR, RMC Sport)

Alger (© Afriquinfos 2017) – C’est finalement le technicien espagnol Lucas Alcaraz qui aura pour mission de redonner un nouveau souffle à la sélection algérienne en perte de vitesse depuis plusieurs mois. La Fédération algérienne (FAF) a, à la surprise générale, porté son choix sur l’ex-coach de Grenade.

 

Alors que les techniciens Aitor Karanka et Joaquin Caparros avaient les faveurs des pronostics pour succéder au Belge Georges Leekens, c’est l’Espagnol Lucas Alcaraz que le tout nouveau président de la Fédération algérienne (FAF), Kheireddine Zetchi, a sorti de son chapeau. Une surprise pour le monde sportif algérien. « La Fédération algérienne de football vient d’engager M. Lucas Alcaraz (50 ans) comme nouveau sélectionneur national. Le nouveau sélectionneur national de l’équipe nationale prendra ses fonctions dans les prochains jours« , a indiqué la FAF.

Avec une génération de joueurs talentueux, Riyad Marhez, Yacine Brahimi et autres, les supporters des Fennecs s’attendent à mieux de leur sélection. Après une CAN 2017 désastreuse et une entame ratée dans les éliminatoires du Mondial 2018, (après 2 journées, les Verts sont derniers de leur groupe avec un petit point, à 5 longueurs du Nigeria le leader), la sélection algérienne doit montrer un nouveau visage.

Et il semble que ce sera Lucas Alacaraz qui sonnera la révolte. Le technicien espagnol n’a pourtant pas un CV impressionnant. Il venait d’ailleurs d’être remercié lundi dernier par le club de Grenade. En Espagne, il est surtout connu pour être un homme des missions maintien (Santander, Córdoba, Grenade en 2014, Levante) ou montée (Huelva et Real Murcia). C’est peut-être ce trait de caractère et cette capacité à transmettre l’esprit de la gagne à ses joueurs qui ont séduit les autorités sportives algériennes. Les prochains matches et les résultats des Fennecs diront si leur pari a été le bon.

 

T.W.