Les marchés financiers mondiaux grippés ce lundi à cause du Coronavirus

Hong Kong (© 2020 Afriquinfos)- La propagation du nouveau coronavirus sème un vent de panique sur les places boursières internationales. En Asie comme en Europe, c’est la chute libre pour certaines valeurs et les cours du pétrole sont également en forte baisse.

Rien ne va plus sur les marchés boursiers et l’’évolution de l’épidémie du nouveau Coronavirus n’est pas étrangère à cette situation de quasi panique.

C’est d’abord en Asie qu’à l’ouverture ce lundi, les flèches étaient au rouge. A la bourse de Tokyo, l’indice vedette Nikkei creusait encore ses pertes par rapport au début de séance, lâchant 6,15 % à 19 473,07 points. L’indice élargi Topix plongeait lui de 6,07 % à 1 382,11 points. Les Bourses chinoises avaient également démarré en fort repli, surtout celle de Hong Kong où l’indice Hang Seng a perdu 3,87 % dès les premiers échanges. Shanghai a reculé de 1,56 % et Shenzhen de 1,66 % à l’ouverture.

Les marchés financiers européens sont eux aussi à la peine avec des replis de 8% attendus ce lundi à l’ouverture. Les « futures » signalent une chute de 8,13 % pour le CAC 40 parisien, de 8,62 % pour le Dax à Francfort et de 8,54 % pour le FTSE à Londres. La Bourse de Milan a  pour sa part, perdu 17 %. Les Bourses du Golfe chutent à nouveau lundi, les places boursières en Asie affichant des reculs de 3 % à 7 % et les contrats à terme à Wall Street évoluant en baisse de près de 5 %.

Pendant ce temps, les cours  du pétrole s’effondraient d’environ 25 % lundi en Asie. Le baril de brut américain WTI chutait de 25,65 % à 30,69 dollars et le baril de Brent de la mer du Nord tombait de 24,54 % à 34,16 dollars à la même heure.

Le COVID-21 continue de se propager et de faire des victimes. 3500 personnes en sont mortes à travers le monde et la barre des 90 000 contaminées est en passe d’être atteinte.

S.B.

Lire aussi

Related Posts

None found

Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés