Egypte : Les partisans de Morsi organisent de nouvelles manifestations

Afriquinfos Editeur 4 Vues
2 Min de Lecture

Des manifestations de masse surnommées « Casser le Coup d'Etat » ont été organisées dans tout le pays nord-africain. Des dizaines de milliers de manifestants ont poursuivi leur manifestation sur la place cairote de Rabia al-Adawiya en plus de marches dans les rues et des rassemblements sur les places publiques pour s'opposer au renversement de M. Morsi.

Les Frères musulmans avaient appelé à des manifestations dans tout le pays, accusant les forces armées d'avoir mené un coup d' Etat contre le premier président librement élu du pays. Plus tôt dans la journée, suite à la prière musulmane, 13 personnes ont été arrêtées pour avoir incité aux émeutes devant la Mosquée Al-Azhar, où des affrontements entre les partisans et les opposants de M. Morsi ont paralysé le trafic.

Parallèlement, des groupes et des partis anti-Morsi ont appelé à des manifestations pour soutenir l'armée et sa feuille de route pour l'Egypte post-Morsi, dont le but est de souligner les demandes du soulèvement du 30 juin qui a entraîné la chute du président islamiste.

Jeudi, dans un communiqué, les forces armées ont mis en garde contre tout acte de violence ou de vandalisme contre les installations militaires ou les institutions étatiques pendant les manifestations prévues par les différents partis politiques dans les différentes zones.

Pour sa part, le président intérimaire Adli Mansour a déclaré jeudi que le pays traversait « une étape décisive », où certains voulaient faire régner la violence et le sang, alors que le nouveau leadership espérait de la stabilité.