NEoT Offgrid Africa innove dans le financement des projets des énergies renouvelables en Afrique

ABIDJAN (© 2020 Afriquinfos)- NOA (NEoT Offgrid Africa) a conclu un programme de titrisation de créances avec Zola Électricité Côte d’Ivoire (ZECI – joint-venture d’EDF et Zola Electric), opération qui vise à équiper plus de 100.000 foyers en kits solaires domestiques en Côte d’Ivoire, essentiellement en zones rurales et péri-urbaines. NOA, détenu majoritairement par Meridiam, est la première plateforme d’investissements à mettre en place un programme de titrisation de créances dans le financement de projets énergétiques hors réseau en Afrique. Son objectif sur cette opération est d’atteindre un portefeuille d’une valeur de 40 millions d’euros.

 

Grâce à son mécanisme de financement innovant, NOA permet à ZECI de se concentrer sur la commercialisation et le déploiement de solutions de fournitures d’énergie propre dans des zones isolées. Avec son programme de titrisation, NOA porte les risques financiers dans ce schéma «rent-to-own» qui permet aux clients de devenir propriétaires des kits solaires à la fin de la période de location. Afin de toucher une population majoritairement non bancarisée, les paiements sont effectués via une plateforme mobile money. NOA pilote ainsi la structuration financière de l’ensemble du projet.

Dans le cadre de cette opération, NOA a mandaté le Crédit Agricole CIB (CACIB), Société Générale CIB et la Société Générale de Banques en Côte d’Ivoire (SGCI) pour répondre aux besoins en financements. SGCI a accordé un prêt en monnaie locale (FCFA) dont les sommes engagées varieront mensuellement en fonction des caractéristiques du portefeuille de clients. Les garanties sont apportées par la Banque Africaine de Développement (BAD) et CACIB, tandis que la Fondation Grameen Crédit Agricole sera en charge du suivi de la performance sociale et environnementale du projet. L’énergie solaire est particulièrement adaptée au continent africain, pouvant fonctionner hors des réseaux de transport et de distribution, permettant ainsi d’alimenter des foyers isolés comme des villes entières.

Dans son étude «The Grid won’t connect Africa but solar can», le cabinet de conseil Kleos Advisory estime que près de 120 millions de ménages (soit près de 600 millions de personnes) n’ont pas accès à l’énergie sur le continent africain. Chaque ménage dépensant en moyenne 200 dollars par an pour le service énergétique, le marché pour les entreprises proposant des solutions solaires hors-réseau pour les particuliers est estimé à 24 milliards de dollars.

«NEoT Offgrid Africa est très fier d’avoir mis en place ce mécanisme de financement novateur. Les besoins en financements du secteur énergétique en Afrique sont immenses, mais de nombreux obstacles persistent pour les investisseurs privés. Cette opération va positionner NOA comme un acteur-clé pour le financement de kits solaires domestiques et d’autres solutions de fourniture d’énergie propre hors-réseau comme les mini-grids et les infrastructures du secteur commercial et industriel (C&I), permettant de fournir un accès à l’énergie beaucoup plus large aux personnes et aux industries en Afrique», se félicite Philippe Ringenbach, Directeur général de NEoT Capital.

«Nous développons des infrastructures durables et résilientes avec un accent particulier sur la transition énergétique et l’accès à l’énergie en Afrique, comme l’illustrent les 15 projets que nous développons, finançons et supervisons sur le continent», ajoute Mathieu Peller, COO de ‘Meridiam Afrique’. «Avec ce projet porté par NOA, nous contribuons à l’émergence de mode de financements alternatifs et de solutions innovantes dans le secteur énergétique africain, dont la demande, notamment dans le hors-réseau, est immense», complète M. Peller.

 

Afriquinfos

Lire aussi

[custom-related-posts]
Afriquinfos.com © Copyright 2020, Tous droits réservés