Côte d’Ivoire : Le Gouvernement Américain lance son projet « les Droits de l’Homme pour Tous »

Afriquinfos 6 Vues
3 Min de Lecture

Abidjan (© 2016 Afriquinfos)-  Le Chargé d’Affaires de l’Ambassade des États-Unis Andrew B. Haviland a procédé ce jeudi 10 novembre 2016  au lancement d’une nouvelle initiative en faveur des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire.

Initié par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), le projet Human Rights for All en Côte d’Ivoire est d’une valeur de plus de 600 millions de francs CFA ($1.1 million). L’initiative sera mise en œuvre sous la forme de deux projets: Voice Up! Et Prodef (Promotion et Protection des Défenseurs des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire)

Voice Up!, mis en œuvre par l’organisation internationale Internews, a pour objectif de renforcer les capacités des organisations de la société civile à communiquer de manière effective et faire un plaidoyer en faveur des Droits de l’Homme, y compris pour les groupes marginalisés. A travers ce projet, les groupes d’activistes et la société civile bénéficieront de ressources et de réseaux nécessaires pour une meilleure redevabilité en matière de Droits de l’Homme et  le renforcement de la démocratie.

PRODEF,  le second projet sera exécuté par Avocats Sans Frontières France. Il vise quant à lui à garantir la protection des défenseurs des droits de l’homme par la mise sur pied d’un réseau de défenseurs des droits de l’homme qui seront formés sur les lois nationales et internationales relatives à la défense des défenseurs des droits de l’Homme, notamment la loi 2014-388 du 20 juin 2014.

« Ce projet est la première intervention directe de l’USAID dans le domaine des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire. Il est exécuté conjointement par deux organisations internationales de bonne renommée qui travailleront avec des organisations locales compétentes pour la mise en œuvre de volets entiers de leurs activités, matérialisant ainsi un pan de la politique américaine qui consiste à utiliser les ressources locales pour relever des défis locaux.  Ce type de partenariat a le double avantage de renforcer les capacités des structures bénéficiaires et minimiser les coûts d’administration des projets, » a déclaré Monsieur Andrew B. Haviland.

Ce projet, en effet est la première intervention directe de l’USAID dans le domaine des Droits de l’Homme en Côte d’Ivoire.

Vignikpo Akpéné